Les vœux de Sommaruga s'attirent des moqueries teintées d'envie

InsoliteLa mise en scène insolite de la vidéo du Nouvel-An de la présidente a attiré l'attention des Français.

Les bons vœux présentés dans la boulangerie de la Bernoise ont traversé les frontières de la Suisse.

Les bons vœux présentés dans la boulangerie de la Bernoise ont traversé les frontières de la Suisse. Image: Capture d'écran YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Phrases surarticulées, rythme ultralent et transitions artificielles: le rendu très souvent ringard des discours des présidents de la Confédération rend ces derniers délicieusement insolites. À tel point qu'ils sont souvent repérés sur la Toile et traversent les frontières, propulsant les conseillers fédéraux, le temps de quelques jours, au rang de célébrités internationales, à l'instar d'Adolf Ogi et son sapin en 2000 et de l'inoubliable discours de Johann Schneider-Ammann sur le rire.

Cela n'a pas manqué cette année encore avec les vœux de bonne année de Simonetta Sommaruga, prononcés dans sa boulangerie, entourée de petits pains. En introduction, la socialiste achète son pain à la boulangère, puis déroule son discours, rappelant les petites joies de la vie, les besoins essentiels de chacun, et la nécessité du respect mutuel pour vivre en bonne harmonie.

Mise en scène boulangère et message terre à terre, bien loin des menaces iraniennes, de la réforme des retraites ou du changement climatique: il n'en fallait pas plus pour s'attirer les piques de nos voisins français, maîtres dans l'art de la dérision et de l'ironie cinglante.

Railleries et demande d'adoption

Lundi matin sur France Inter, la chroniqueuse Sophia Aram s'est ainsi amusée à décortiquer l'allocution de Simonetta Sommaruga. Sur un ton moqueur, la chroniqueuse dégomme les souhaits de la conseillère fédérale, parmi lesquels celui de trouver «notre pain préféré à la boulangerie même quand nous arrivons juste avant la fermeture».

«Là, je pense que tout le monde ici a bien saisi l'enjeu de cette intervention qui pose le problème de l'absence de notre pain préféré à la boulangerie, même lorsque nous arrivons juste avant la fermeture… ce qui peut arriver… même en Suisse», se moque Sophia Aram, accompagnée par les ricanements des autres chroniqueurs.

Les railleries se transforment pourtant rapidement en hommage: «Alors je sais, quand on est Français, ça peut foutre un peu les chocottes. Mais il existe bien un petit pays où la bienveillance a toujours cours. C'est pourquoi si, comme moi, vous n'êtes pas intolérants au gluten ni à la gentillesse, je vous invite à venir me rejoindre en Suisse où je viens de déposer une demande d'adoption auprès de la présidente de la Confédération helvétique.»

La Toile emballée

Des moqueries teintées d'envie: la majorité des réactions sur les réseaux sociaux sont sur le même ton. «Non, ce n'est pas Groland, c'est vraiment la présidente de la Confédération suisse. J'adore!» s'enthousiasme un internaute. «C'est une allocution de 1923 qui vient d'être colorisée?» tacle un autre, tandis que le suivant poursuit, sur un ton plus tristounet: «Je rêve qu'un jour en France nos espérances soient celles des suisses. Mais en attendant nous devons espérer bien d'autres choses.»

D'autres trouvent le discours de la présidente «apaisant»: «Les vœux du Nouvel-An de la présidente de la Confédération suisse, c'est doux, c'est chaleureux, c'est bienveillant. Ça fait du bien à écouter.» Les chaînes d'informations France Info, Radio Nova et LCI ont carrément classé la vidéo au rang de «meilleurs vœux pour l'année 2020».

La radio Ouest France salue la conclusion du discours de la Bernoise, qui souligne que «nous allons bien si les autres vont bien». Et face à ces vœux au départ surprenants mais pétris de bon sens, l'observateur de l’actualité internationale troublée en viendrait à souhaiter que les dirigeants mondiaux aillent bien plus souvent à la boulangerie…»

Vidéo censurée

Pas de quoi se sentir offensés, donc. D'autant plus que la vidéo d'Emmanuel Macron a, elle, été supprimée brièvement par YouTube pour des questions de droits d'auteur. Sans compter que les bons vœux de la France, prononcés par un président raide comme un piquet, embourbé dans une réforme des retraites et plus d'un mois de grève, laissent moins de place au rire. C'est pourtant si bon pour la santé…

Créé: 06.01.2020, 16h16

Articles en relation

«Le conseiller fédéral a été courageux de choisir cette photo pour ses voeux»

Communication Parmi les cartes de fin d’année du Palais fédéral, celle d’Alain Berset est illustrée par la photographe lausannoise Virginie Rebetez. Plus...

Les trois messages cachés de la photo du Conseil fédéral 2020

Décryptage La nouvelle présidente Sommaruga pose en cheffe d’un orchestre gouvernemental harmonieux. Mais la photo révèle une réalité moins rose. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.