Mobilisation contre le contournement à Bienne

Canton de BernePlus de 500 personnes opposées au projet de contournement autoroutier ouest de Bienne ont manifesté bruyamment jeudi soir devant le Conseil de ville.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Durant de longues minutes, les manifestants massés dans la cour devant le Conseil de ville ont fait du bruit en sifflant, actionnant la sonnette de leurs bicyclettes ou en agitant des crécelles. La foule s'est dispersée dans le calme avant le début de la séance du législatif biennois.

«Le canton de Berne s'obstine dans sa folie autoroutière avec l'axe ouest de l'A5», affirme le comité «Axe ouest - pas comme ça» sur son site internet. Avec cette manifestation, le collectif répondait au canton qui a annoncé mardi le rejet de son projet alternatif de tracé autoroutier.

Ce collectif citoyen estime qu'en agissant ainsi, le canton «décide d'ignorer la résistance croissante de la population à l'égard de la branche ouest». Le canton reconnaît que le projet alternatif est réalisable, mais n'en veut pas, car il juge son impact sur la réduction du trafic plus faible que le tracé officiel.

Les manifestants considèrent que le projet officiel validé par l'Office fédéral des routes dénaturera l'espace urbain avec la réalisation de deux jonctions à ciel ouvert au centre-ville. Leur projet alternatif ne retient pas les deux jonctions et prévoit un tunnel le long du lac et de la gare. Son coût est plus faible.

L'ouverture des 2,3 km de la branche ouest n'est pas prévue avant 2035. Les coûts de ce tracé sont budgétisés à quelque 2,2 milliards de francs. Presque entièrement souterrain, ce contournement doit délester les quartiers d'habitations du trafic d'agglomération. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2018, 19h56

Articles en relation

Le projet alternatif du contournement désavoué

Bienne Le mouvement «Axe ouest: pas comme ça» souhaitait renoncer aux deux jonctions à ciel ouvert au centre-ville. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.