Pas d'effectifs en plus en vue aux Renseignements

BerneLa commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats recommande de rejeter une motion du National qui réclame plus de personnel.

Les locaux qui abritent le SRC.

Les locaux qui abritent le SRC. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les moyens prévus pour le Service de renseignement de la Confédération (SRC) sont pour l'instant suffisants, a estimé par 9 voix sans opposition, la commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats.

Depuis le dépôt du texte en septembre 2015, 86 postes supplémentaires ont été créés dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, dont 23 pour le SRC. L'application de la nouvelle loi sur le renseignement s'accompagnera par ailleurs de la création de 19,5 emplois.

Aucun rapport avec les requérants

Le SRC ne peut actuellement justifier le besoin d'autres postes, en conclut la commission vendredi dans un communiqué. Si le niveau de menace devait augmenter, elle encourage toutefois le Conseil fédéral à soumettre sans tarder au Parlement des propositions d'augmentation des effectifs.

La motion a été déposée par le groupe PLR. Ce dernier estimait que le contexte migratoire justifiait une augmentation des moyens matériels et humains afin de lutter contre le terrorisme. La recrudescence de la menace n'a aucun rapport direct avec l'arrivée de requérants d'asile syriens, avait objecté le ministre de la défense Guy Parmelin au National.

Créé: 28.10.2016, 14h54

Articles en relation

La loi sur le renseignement renforcée

Allemagne Le Bundestag a approuvé ce vendredi un projet de loi du gouvernement qui élargit les services de renseignement (BND). Plus...

L'ex-chef du renseignement conseillait Michael Lauber

Suisse Le procureur de la Confédération a confié des contrats à deux personnes, sans mise au concours. L'une d'elles est l'ex-patron du SRC. Le Contrôle fédéral enquête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...