Pétition d'Unia pour la responsabilité solidaire

Dumping salarialLe syndicat Unia a déposé mardi au Conseil national une pétition lui demandant d’approuver en décembre l’introduction d’un régime obligatoire de responsabilité solidaire.

Le syndicat a déposé avec grands fracas sa pétition mardi à la Chancellerie fédérale.

Le syndicat a déposé avec grands fracas sa pétition mardi à la Chancellerie fédérale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le syndicat Unia a déposé mardi à la Chancellerie fédérale une pétition munie de 27’318 signatures contre le dumping salarial. Elle demande ainsi au Conseil national d’approuver en décembre l’introduction d’un régime obligatoire de responsabilité solidaire.

Sans responsabilité solidaire, il ne sera plus possible de protéger les salaires en Suisse et les cas de dumping salarial augmenteront, avertit le syndicat dans un communiqué de presse.

Il faut donc des mesures efficaces afin de «préserver l’acquis de la libre circulation des personnes», écrit Unia. Sans quoi, son extension pourrait être rejetée par le peuple en 2014, craint le syndicat.

Le Conseil des Etats a accepté lors de la session de septembre de renforcer la responsabilité solidaire de l’entrepreneur suisse envers ses sous-traitants européens. Le Conseil fédéral préconise également cette mesure. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2012, 15h19

Articles en relation

«Il y a bien assez d’argent!», clame Unia

Austérité Le syndicat Unia se porte solidaire des manifestations anti-austérité. Il va déposer aujourd’hui à Berne une lettre aux représentants de l’Union européenne. Interview de son co-président, Andreas Rieger. Plus...

Des ouvriers travaillaient pour 1600 francs par mois

Chantier genevois Le syndicat UNIA a dénoncé vendredi à Genève un cas de sous-enchère salariale résultant d'une «sous-traitance sauvage» dans le secteur de la construction. Plus...

Les femmes gagnent jusqu'à 2000 francs de moins par mois

Egalité Les femmes travaillant dans l'industrie gagnent en moyenne 1000 à 2000 francs par mois de moins que les hommes, selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique cités par le syndicat Unia. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.