Pourquoi la NSA a espionné un village thurgovien

Surveillance d'internetDiessenhofen, petit village thurgovien s'est retrouvé dans le viseur de la puissante NSA américaine. Car il abrite depuis le début de l'année le nouveau centre de calculs de SWIFT.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est un petit village au bord du Rhin comme il en existe des dizaines et pourtant, il intéresse au plus haut point la National Security Agency, la puissante NSA américaine. Car la localité de Diessenhofen abrite le nouveau centre de données de Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication (SWIFT), l'organisme qui assure les transactions financières mondiales.

Une cible de choix pour la NSA car SWIFT, c'est plus de 10'000 organismes bancaires, établissements financiers et clients d'entreprise dans 212 pays. Ce qui représente plusieurs millions de messages et d'instructions financières chaque jour.

Trois centres dans le monde

L'information a été révélée par le groupe de médias brésiliens Rede Globo à la lecture des documents dévoilés par Edward Snowden. «Jusqu'à présent, aucune attaque dirigée contre les données de SWIFT n'a réussi», a déclaré Daniel Wettstein, président de Swift Switzerland National Member and User Group. Le groupe n'a toutefois pas voulu commenter au Blick les accusations d'espionnage de la part de la NSA.

SWIFT gère plusieurs centres d'exploitation ou de services pour ses clients dans le monde, générant d'importantes d'informations, mais ne disposait jusqu'à récemment que de deux centres de données, un à Culpeper (USA) et l'autre Zoeterwoude (Pays-Bas). En 2009, l'entreprise en a ouvert un troisième, provisoire, à Zurich en attendant la fin des travaux à Diessenhofen.

Diessenhofen évite les USA

Ce sont les centres américains et néerlandais qui ont en premier intéressé Washington car ils synchronisaient leurs données en permanence pour éviter toute perte en cas de panne dans un des centres. Cependant, les Etats-Unis ont conclu depuis août 2010 un accord avec l'Union Européenne qui doit approuver toute tentative de consultations des transactions de SWIFT.

Au début de l'année, l'entreprise a démarré l'exploitation de son nouveau centre de calculs à Diessenhofen qui permet désormais de cloisonner les données dans une zone transatlantique et une autre euro-asiatique. Les transactions européennes sont désormais synchronisées entre le centre suisse et les Pays-Bas, sans passer par les Etats-Unis.

SWIFT participait en 2006

Mais le transfert entre ses centres représente toujours le maillon faible des activités de SWIFT. «C'est l'angle d'attaque des hackers», explique au Blick Candid Wüest, experte en sécurité chez Symantec. Les données ont beau être cryptées, elles n'en restent pas moins vulnérables dès qu'elles sortent des serveurs. Et comme le rappelle le journal britannique The Guardian, la NSA investit près de 250 millions de dollars par an pour craquer les codes de cryptage.

Daniel Wettstein ne se déclare pas surpris par les révélations mais se montre résigné dans le journal de boulevard zurichois. «Il n'y a tout simplement pas d'alternatives à SWIFT. Et revenir aux pigeons voyageurs n'est guère une solution.»

Ce n'est pas la première fois que les services secrets s'intéressent à SWIFT. En 2006, la presse américaine révélait que la CIA avaient mis en place un programme de surveillance de la finance internationale avec l’accord de l’Administration Bush mais à l'époque la société en faisait même partie. Elle avait accepté de transmettre régulièrement des données à la CIA et au Département du Trésor (UST). (nxp)

Créé: 12.09.2013, 14h27

Articles en relation

La NSA a violé la vie privée

Espionnage La NSA, l'agence américaine chargée des interceptions de communications, a été contrainte de déclassifier des centaines de pages de documents. Ils démontrent qu'elle n'a pas respecté les règles protégeant la vie privée. Plus...

La NSA déchiffre les échanges cryptés sur internet

Espionnage La NSA est capable de décoder l'essentiel des systèmes de cryptage sur internet, des courriels aux transactions bancaires, affirment plusieurs médias. Plus...

La NSA s'engage à publier un rapport annuel d'activité

Espionnage Le renseignement américain, sous le feu des critiques depuis les révélations d'Edward Snowden, s'est engagé à publier un rapport annuel sur la surveillance téléphonique. Plus...

L'ONU va demander des explications à Washington

Révélations du Spiegel Selon le magazine Spiegel, la NSA a espionné le système de vidéo-conférence interne de l'ONU. Cette dernière a annoncé lundi qu'elle allait demander des explications aux autorités américaines. Plus...

La NSA a versé des millions aux géants du Net

Surveillance L’agence américaine de sécurité nationale a versé plusieurs millions de dollars aux géants du Net impliqués dans le programme Prism, révèle le Guardian. Plus...

Galerie photo

Affaire Snowden: rétrospective en images

Affaire Snowden: rétrospective en images Depuis le 5 juin 2013, les révélations de l'ex-consultant de la CIA sur les pratiques d'espionnage américaines on fait beaucoup de bruit. Edward Snowden, sa vie son œuvre en images.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.