Prison avec sursis pour fraude électorale

Canton du ValaisLe tribunal de district de Brigue a condamné l'auteur de la fraude électorale lors des élections cantonales de mars 2017 à 12 mois de prison avec un sursis de trois ans.

L'auteur de la fraude a été condamné pour avoir falsifié plus de 190 199 bulletins de vote dans le Haut-Valais.

L'auteur de la fraude a été condamné pour avoir falsifié plus de 190 199 bulletins de vote dans le Haut-Valais. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'auteur de la fraude électorale lors des élections valaisannes de mars 2017 écope de 12 mois de prison avec un sursis de trois ans. Le tribunal de district de Brigue (VS) l'a reconnu coupable du principal chef d'accusation: la fraude.

Le juge n'a pas entièrement suivi le procureur qui avait requis 15 mois de prison avec sursis. Il n'a pas retenu l'accusation de captage de voix. Le fraudeur n'a pas tenté de forcer des électeurs à voter selon ses souhaits, a expliqué vendredi le juge lors de l'annonce du verdict.

L'accusé a en effet subtilisé dans les boîtes aux lettres les bulletins de vote par correspondance afin de favoriser son parti. Comme le rappelle le Nouvelliste, le prévenu était membre de l'UDC à l'époque des faits. Il a inscrit sur les listes les noms des candidats qu'il voulait privilégier. Oskar Freysinger en l'occurence, avait révélé le Walliser Bote.

Cet acte est constitutif de la fraude. L'accusé a ensuite déposé les bulletins au secrétariat des communes de Brigue, Naters et Viège.

Culpabilité atténuée

Le juge n'a retenu qu'une partie de l'accusation de vol. L'homme a eu des complices, déjà condamnés par une ordonnance pénale. Il a aussi admis que l'accusé se trouvait alors dans une phase difficile de sa vie, ce qui atténue légèrement sa culpabilité. Quant au faux dans les titres, il fait partie intégrante de la fraude.

Le juge a reconnu l'importante énergie criminelle développée par l'accusé. Il a écumé des quartiers de Naters et de Brigue pour s'emparer des bulletins de vote, a estimé le juge. Au total, 193 au moins ont été volés par l'accusé et ses complices.

Les vols concernent essentiellement Brigue et Naters, seuls six cas ont été constatés à Viège. Au total, 269 personnes ont annoncé que la signature faite sur les bulletins n'était pas la leur. Mais seuls 193 cas ont pu être attribués au fraudeur, pour les autres le doute subsiste et doit profiter à l'accusé, a estimé le juge.

L'homme a aussi été condamné à une amende de 2000 francs. Il devra s'acquitter des coûts de la procédure de 41'500 francs. En revanche, l'Etat lui versera 1000 francs de dépens en raison des chefs d'accusation dont il a été partiellement ou totalement acquitté.

Procureur satisfait

Le procureur s'est dit satisfait après l'annonce du verdict. Le juge a reconnu l'énergie criminelle de l'accusé, comme il l'avait évoqué dans son réquisitoire. Il n'entend pas recourir contre le jugement. L'avocat de l'accusé n'a en revanche pas pu se prononcer, son client n'ayant pas assisté à l'audience. Il doit en discuter avec lui avant de décider d'un éventuel recours qui devrait être formulé dans les dix jours.

Politiquement, l'affaire pourrait connaître un développement au Grand Conseil. La fraude a pu fausser les résultats de la circonscription de Brigue, un des sièges s'étant joué à quelques voix. Le parlement cantonal attendra la fin de la procédure pénale avant de se prononcer. (ats/nxp)

Créé: 07.09.2018, 10h51

Articles en relation

Bulletins de vote falsifiés: prison requise

Valais Une peine de prison avec sursis a été requise à l'encontre d'un homme accusé de fraude électorale lors des élections cantonales valaisannes de 2017. Plus...

L'auteur présumé de la fraude électorale jugé

Valais Un membre de l'UDC est accusé d'avoir falsifié 200 bulletins de vote lors des élections de mars 2017. Il sera jugé jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.