Quelque 2000 personnes à la manif pro-kurde

BernePlusieurs centaines de personnes ont défilé dans la capitale helvétique pour dénoncer l'offensive turque en Syrie.

La manifestation à Berne avait pour slogan «Solidarité avec Rojava».

La manifestation à Berne avait pour slogan «Solidarité avec Rojava». Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelque 2000 personnes ont dénoncé samedi après-midi à Berne l'opération militaire turque dans le nord de la Syrie. La manifestation avait pour slogan «Solidarité avec Rojava», du nom d'une zone kurde autoproclamée autonome.

Les participants ont condamné «l'offensive de la Turquie contraire au droit international» et manifesté leur solidarité avec les populations des régions en guerre. Le rassemblement était soutenu par de nombreuses organisations suisses, des syndicats et des partis dont le PS et les Verts. Selon les organisateurs, 8000 personnes ont pris part au défilé.

Les manifestants attendent de la Suisse une action diplomatique afin que l'ONU décide d'un cessez-le-feu immédiat ainsi que d'une zone d'exclusion aérienne dans le nord de la Syrie. Berne devrait en outre suspendre l'accord de libre-échange négocié avec la Turquie et que les Chambres viennent d'approuver cette année, édicter des sanctions économiques et stopper les livraisons de matériel de guerre.

La manifestation s'est tenue sur la Place fédérale et a évolué ensuite en cortège dans la vieille ville. Quelques pétards et fumigènes ont fusé. Quelques activistes cagoulés ont défilé. Des manifestations pro-kurdes se déroulent quasiment chaque jour en Suisse depuis le début de l'offensive, le 9 octobre. (ats/nxp)

Créé: 26.10.2019, 19h39

Galerie photo

La Turquie veut une «zone de sécurité» à la frontière avec la Syrie

La Turquie veut une «zone de sécurité» à la frontière avec la Syrie Après avoir forcé le retrait des forces kurdes du nord de la Syrie, Ankara, aidé de Moscou, prend peu à peu position et fait face aux Forces démocratiques syriennes.

Articles en relation

Erdogan menace de chasser les «terroristes»

Offensive en Syrie Le président turc a, dans un discours télévisé, lancé de nouvelles menaces contre les combattants kurdes en Syrie. Plus...

Moscou accuse Washington de banditisme

Syrie Le gouvernement russe estime que la saisie et le contrôle armé des champs de pétrole de l'est de la Syrie relève du «banditisme international». Plus...

Ankara accusé d'avoir renvoyé des Syriens

Proche-Orient La Turquie aurait renvoyé en Syrie des réfugiés «par la tromperie ou la force». Elle compte 3,6 millions de Syriens qu'elle veut relocaliser dans sa zone de sécurité au nord du pays. Plus...

Les Kurdes quittent des positions vers la frontière

Syrie Des forces kurdes syriennes se sont retirées de plusieurs zones frontalières turques dans la région de Hassaké, à l'est de la Syrie. Les armées russe et syrienne continuent de patrouiller dans la région. Plus...

L'OTAN tempête mais ne condamne pas Ankara

Moyen-Orient Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg se refuse à condamner l'opération militaire turque contre les Kurdes de Syrie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.