Référendum contre le plan de sauvetage de l'aéroport

LuganoLes partis de gauche lancent un référendum contre la recapitalisation de la société propriétaire de l'aéroport de Lugano, que les élus municipaux avaient approuvée lundi passé.

Le plan de sauvetage proposé par la Municipalité comprend trois crédits.

Le plan de sauvetage proposé par la Municipalité comprend trois crédits. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Parti socialiste, les Verts et le Parti communiste luganais ont annoncé samedi le lancement d'un référendum contre la recapitalisation de la société propriétaire de l'aéroport de la ville. Le conseil municipal a approuvé lundi dernier un crédit de six millions de francs dans ce but.

Le conseil municipal a accepté par 43 voix pour, 11 contre et une abstention le plan de sauvetage proposé par la Municipalité. Ce dernier comprend trois crédits: un premier de 3,6 millions de francs pour la recapitalisation de Lugano Airport SA (LASA).

Un deuxième de 1,38 million doit couvrir les pertes jusqu'à la fin de l'année. Le troisième s'élève à 780'000 francs et doit couvrir 60% des pertes prévues en 2020. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2019, 20h56

Articles en relation

Un sursis pour l'aéroport de Lugano

Transport Les élus municipaux de Lugano ont décidé lundi soir de sauver leur aéroport en approuvant trois prêts. Plus...

L'avenir de l'aéroport de Lugano se joue ce soir

Transport aérien Les élus municipaux de la ville tessinoise doivent voter s'ils veulent accorder ou non des prêts pour sauver l’aéroport. Plus...

Le Tessin vole au secours de son aéroport en sursis

Transport aérien Le canton tessinois accroît ses parts dans l'aéroport de Lugano en difficulté, depuis la cessation des activités de la compagnie Darwin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.