Suisse: 2011 en bref

RétrospectiveRenoncement à l'atome, crise financière, avions de combat, renouvellement du Conseil fédéral et "Romand du siècle": retour sur cinq événements qui ont marqué l'actualité suisse en 2011.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’événement politique suisse marquant de l’année 2011, ce n’est pas le nouveau Conseil fédéral. C’est la décision historique de notre pays de se passer de l’énergie atomique. Le 25 mai, la conseillère fédérale Doris Leuthard a annoncé la nouvelle stratégie énergétique de la Suisse jusqu’en 2050. Soit un peu plus de deux mois après la catastrophe de Fukushima.

La Suisse fait face à la crise

La Suisse doit aussi faire face à la crise. Début septembre, la Banque nationale suisse prend la décision de fixer un cours plancher pour le franc qui s’échange à 1.20 contre l’euro. Depuis plusieurs mois, le «franc fort» a pénalisé divers secteurs de l’économie, tels que commerce, industrie et tourisme. Quelques semaines plus tôt, en août, le Conseil fédéral annonçait qu’il allait débloquer de suite 870 millions de francs pour venir en aide aux entreprises d’exportation et à l’hôtellerie.

L’armée suisse volera suédois

Le Conseil fédéral a tranché cet automne: les pilotes de l’armée prendront place dans le cockpit du Gripen. Fabriqué par Saab, l’avion de combat suédois a été préféré au Rafale français et à l’Eurofighter, développé en consortium par le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. L’achat – pour environ 3 milliards de francs – de 22 appareils devrait être imputé au projet d’armement 2012 et les premiers avions pourraient se poser en Suisse en 2015. Ce choix essuie cependant diverses critiques, d’ordre technologique notamment.

Le général Guisan élu«Romand du siècle»

En Suisse romande, la Défense serait-elle plus forte que l’industrie et la science? Appelés à donner le nom du «Romand du siècle», 20?000 téléspectateurs ont choisi le dernier général en date de l’armée suisse, le Vaudois Henri Guisan. Le 3 décembre, le symbole de l’unité helvétique a devancé Nicolas Hayek, ancien patron du Groupe Swatch, et Auguste Piccard, le scientifique qui a successivement exploré la stratosphère (15?781?m) et les fosses marines (10?916?m).

Un Fribourgeois pour une Genevoise

Il y a toujours deux Romands au Conseil fédéral. Le socialiste Alain Berset accède au gouvernement le 14 décembre. Il prend de facto la place laissée vacante par sa coreligionnaire genevoise Micheline Calmy-Rey, qui avait annoncé son retrait politique en septembre. (24 heures)

Créé: 28.12.2011, 10h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...