Toujours plus de vautours fauves en Suisse

OrnithologieCes grands oiseaux sont de plus en plus nombreux à passer l'été dans notre pays, suite à leur réintroduction en France.

Un vautour fauve ici dans les Gorges du Verdon, en France.

Un vautour fauve ici dans les Gorges du Verdon, en France. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les randonneurs ont de bonnes chances d'observer actuellement des vautours fauves dans les Alpes suisses. Hôtes rares il y a encore 20 ans, ils sont de plus en plus nombreux à passer l'été en Suisse, suite à leur réintroduction en France.

L'effectif nicheur des vautours fauves a doublé dans les montagnes françaises ces dernières années pour atteindre environ 2000 couples. En Suisse, on peut observer des troupes d'une cinquantaine de vautours provenant du pays voisin.

La région fribourgeoise du Kaiseregg offre de belles opportunités pour les voir. Ces grands planeurs peuvent toutefois aussi apparaître ailleurs, écrit mardi la station ornithologique suisse, basée à Sempach (LU). Il est en revanche peu probable que les vautours se reproduisent en Suisse.

Avec une envergure atteignant jusqu'à 2,6 mètres, le vautour fauve est nettement plus grand que l'aigle royal et à peine plus petit que le gypaète barbu. Les vautours fauves cherchent leur nourriture en groupe, contrairement aux aigles et aux gypaètes, plus solitaires. Les voir tournoyer ensemble constitue donc un spectacle impressionnant qui vaut le coup d’œil. (ats/nxp)

Créé: 16.07.2019, 12h28

Articles en relation

Un jeune couple de vautours intègre le zoo

Zurich De couleur juvénile encore brune, ils rejoignent la femelle âgée de 32 ans, toute en blancheur. Espèce de vautour menacée, il s'agit de la plus petite du genre en Europe. Plus...

Un couple de vautours gays a choisi d'adopter

Allemagne Alors qu'une de leur congénère, Lisa, a abandonné un oeuf, Isis et Nordhorn l'ont immédiatement recueilli et lui ont construit un nid. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...