Tous les résultats des votations en un clin d'oeil

SuisseLes Suisses ont balayé l'initiative sur les logements abordables et plébisicité la loi sur l'homophobie. Tous les résultats sont à découvrir ici.

La norme pénale contre l'homophobie est passée haut la main en Suisse dimanche.

La norme pénale contre l'homophobie est passée haut la main en Suisse dimanche. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral peut être à nouveau satisfait. Les Suisses ont suivi une fois de plus en tous points ses recommandations pour ces votations du 9 février. Ils ont rejeté l'initiative de l'ASLOCA pour des logements abordables. Ils ont en revanche plébiscité le nouvelle norme pénale contre l'homophobie.

Retrouvez tous les résultats en direct en cliquant ici.

Votations fédérales sans surprise

L'ASLOCA n'a pas été suivi par le peuple suisse. Son initiative pour des logements abordables a été assez nettement rejetée.

Lire: L'initiative sur les logements abordables est refusée

La norme pénale contre l'homophobie, combattue par un référendum de l'Union démocratique fédérale (UDF) a été largement acceptée par les Suisses.

Lire: Un oui à 63,1% à la loi contre l'homophobie

Le résultat des votations

Une participation faible

L'extension de la norme pénale antiraciste et l'initiative populaire en faveur de loyers abordable n'ont pas particulièrement mobilisé les électeurs. Environ 41% des votants se sont exprimés dimanche. Schaffhouse, où le vote est obligatoire, arrive comme d'habitude en tête. Près de 64% d'électeurs s'y sont rendus aux urnes. Moins de la moitié des citoyens de Bâle-Ville (environ 48%), qui votaient aussi sur la pollution automobile à l'échelon cantonal, ont participé au scrutin. Zoug suit avec environ 46% de participation.

Les cancres se situent à Uri, Glaris et Appenzell Rhodes-intérieures avec environ un électeur sur trois. En Suisse romande, la participation s'est montée à environ 37% pour Fribourg, a frôlé les 40% à Neuchâtel, avoisiné les 42% en Valais et dans le Jura et tourné autour de 43% en terres vaudoises et genevoises.

Votations cantonales

Dans les cantons, de nombreux votes avaient lieu. A Genève, l'abolition de la taxe sur les chiens a été rejetée tout comme les deux objets sur la densification à proximité de l'aéroport.

Lire: Aménagement: Genève dit «non» à la densification

A Neuchâtel, le droit de vote aux jeunes dès 16 ans a été refusé.

Lire: Le droit de vote à 16 ans ne passe pas à Neuchâtel

Le transfert de la commune de Clavaleyres de Berne à Fribourg a été plébiscité par les citoyens fribourgeois et bernois.

Lire: Clavaleyres va pouvoir fusionner avec Morat

A Berne, la création d'une aire de transit pour les gens du voyage étranger a passé la rampe du vote populaire

Lire: Berne dit «oui» à une aire pour les gens du voyage

A Zurich, Les citoyens du canton ont approuvé une nouvelle loi sur les taxis en ce sens. Les chauffeurs de la plate-forme numérique devront s'enregistrer auprès des autorités et se distinguer par une plaquette sur leur véhicule.

Les votants ont, en revanche, rejeté la construction d'un tunnel de 2,3 km et de deux lignes de tram sur l'axe de transit de la Rosengartenstrasse, au nord-ouest de Zurich. Ils ont également dit «non» à deux initiatives fiscales antinomiques, lancées par les jeunes socialistes et par les jeunes libéraux-radicaux.

Lire: Zurich vote un régime contraignant pour Uber

Enfin, plusieurs cantons alémaniques ainsi que le Tessin ont votaé, dont l'Argovie qui s'est prononcé en faveur d'un durcissement des conditions d'octroi de la nationalité suisse.

Tous les résultats sont à découvrir en cliquant ici.

Créé: 09.02.2020, 17h04

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.