Un homme succombe à ses blessures près de Berne

BerneL'homme, retrouvé grièvement blessé dans une maison de Rüti bei Büren, est décédé tôt vendredi matin. La thèse du délit relationnel est privilégiée.

En l'état actuel, rien n'indique selon la police l'implication d'une tierce personne.

En l'état actuel, rien n'indique selon la police l'implication d'une tierce personne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Vendredi, peu après 0015 heures, la police cantonale bernoise a reçu une annonce concernant un homme grièvement blessé dans une maison individuelle, au Gerweg à Rüti bei Büren. Deux personnes grièvement blessées ont été retrouvées sur place et emmenées à l'hôpital. L'homme a succombé à ses blessures dans l'après-midi. Les premiers éléments de l'enquête laissent présager un délit relationnel.

Immédiatement dépêchés sur les lieux, les secours ont découvert l'homme en question, ainsi qu'une femme, grièvement blessés. Les deux personnes ont été conduites à l'hôpital en ambulance. L'homme a succombé à ses blessures dans l'après-midi. Des indices concrets concernant l'identité des deux personnes existent, mais l'identification formelle du défunt n'a pas encore été effectuée.

Selon l'état actuel de l'enquête, aucune indication ne suggère l'intervention d'une tierce personne. Les indices laissent croire à un délit relationnel. La police cantonale bernoise a ouvert une enquête sous la direction du Ministère public régional Jura bernois- Seeland.

Créé: 09.02.2018, 16h59

Articles en relation

Un jeune arrêté après le double homicide de Suberg

Canton de Berne La police bernoise a interpellé un individu de 23 ans jeudi, au lendemain de la découverte de deux cadavres dans une maison du Seeland. Plus...

Deux hommes retrouvés sans vie dans un garage

Berne La police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de la mort de deux personnes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.