Un monastère valaisan a reçu l'aumône de Sepp Blatter

FootballLe couvent de Notre-Dame de Géronde, à Sierre, a bénéficié de l'appui de la FIFA grâce à son ex-président, révèle «Le Monde».

Si le monastère valaisan a reçu une contribution modeste, il en va autrement de certains autres bénéficiaires des paiements examinés.

Si le monastère valaisan a reçu une contribution modeste, il en va autrement de certains autres bénéficiaires des paiements examinés. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quel point commun y a-t-il entre le Camerounais Issa Hayatou, ex-président de la Confédération africaine de football, et le monastère de Notre-Dame de Géronde, à Sierre (VS)? La réponse, quelque peu déconcertante, figure dans un article du «Monde» publié mardi. Tous deux ont bénéficié des largesses de la toute-puissante FIFA sous l'ère Sepp Blatter, selon un rapport confidentiel établi par le cabinet Deloitte.

Ce document passe au crible les sommes versées par la FIFA entre 2005 et 2015 «à plus d'une centaine de dirigeants, élus et membres de l'administration de la Fédération». Le Haut-Valaisan Sepp Blatter, président de 1998 à 2015, semble s'être montré fort généreux avec des entités sans rapport évident avec l'exercice de sa fonction. Le quotidien français révèle ainsi que 244'265 dollars sortis des caisses de la FIFA sont allés «à des institutions aussi diverses que le monastère suisse de Notre-Dame de Géronde, l’université palestinienne Al-Quds de Jérusalem ou le FC Visp, le club de Viège, la ville natale de M. Blatter».

«Pas une somme importante»

Que vient faire un couvent valaisan dans cette liste d'heureux récipiendaires? Notre coup de fil, mercredi matin, a à peine troublé la quiétude de la petite communauté cistercienne sise sur la colline de Géronde. Les scandales de corruption qui ébranlent le football mondial paraissent bien loin. Après en avoir conféré avec sa mère supérieure, sœur Nicole nous répond ceci: «M. Blatter est venu ici il y a douze ans, pour visiter l'église avec un groupe d'amis. Il est possible qu'il ait fait un don, de manière anonyme, comme le font souvent nos visiteurs. Mais nous n'avons pas trace d'une somme importante qui aurait été versée.» La religieuse ajoute que l'ancien patron de la FIFA n'a pas été revu en ces lieux depuis.

Si le monastère valaisan a reçu une contribution modeste, il en va autrement de certains autres bénéficiaires des paiements examinés. On apprend par exemple que la FIFA a chouchouté son ancien secrétaire général, le Français Jérôme Valcke, en le logeant dans un appartement de Rio de Janeiro, de mai à décembre 2013, avant le Mondial brésilien de 2014. Montant de la facture: 232'800 dollars. L'ancien président Joao Havelange, décédé en 2016, a notamment eu droit à une voiture à 171'000 dollars.

Issa Hayatou, patron intérimaire de la FIFA entre 2015 et 2016, a obtenu 217'322 dollars pour couvrir «ses dépenses médicales». Quant au Nord-Irlandais Colin Smith, actuel directeur des compétitions de la FIFA, il a vu son employeur payer 10'696 dollars en 2015 «pour les frais d’inscription de son enfant à l’école internationale de Zoug», détaille «Le Monde».

Joli cadeau d'anniversaire

Mais la principale cible de ce document reste Sepp Blatter lui-même. La FIFA a versé 322'375 dollars pour son assurance-vie de 2006 à 2009, et 477'458 dollars pour sa prévoyance privée de retraite en 2006 et 2007. En 2009 surgit une mystérieuse «garantie bancaire» de 11'722 dollars. Sans oublier un don de 668'827 dollars à la «Sepp Blatter Football and Humanity Foundation», créée en 2006 pour «soutenir de projets dans le monde du football et du sport». Sur cette somme, précise le rapport de Deloitte, «100'000 dollars furent payés à la fondation comme un cadeau d’anniversaire à M. Blatter».

L'intéressé, qui fêtera ses 84 ans le mois prochain, a assuré au «Monde» qu'il n'avait pas connaissance de cet audit. «Si la FIFA a des problèmes me concernant, elle peut s'adresser à moi.» En mars 2016, l'organe faîtier du football international avait dévoilé le salaire plus que confortable de son ex-président: il avait empoché 3,58 millions de francs en 2015. Peut-être de quoi faire un petit geste supplémentaire au profit de son monastère préféré.

Créé: 19.02.2020, 15h39

Articles en relation

Football allemand: Sepp Blatter a été interrogé

Corruption L'ancien président de la FIFA a été entendu en tant qu'informateur par le Ministère public de la Confédération dans le dossier du Mondial 2006. Plus...

Sepp Blatter interdit de musée de la FIFA

Football L'ancien président de la FIFA n'a pas pu entrer au musée de la fédération avec des journalistes. Trop de flou juridique. Plus...

Sepp Blatter veut rétablir des vérités

Football A 81 ans, l'ancien président de la FIFA ne désarme pas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.