Un pan entier de glacier menace de s'effondrer

ValaisUn éboulement était attendu à tout moment, samedi après-midi, au glacier de Trift, au-dessus de Saas-Grund (VS). Des évacuations ont été ordonnées.

Le glacier fait l'objet d'une surveillance spéciale depuis 2014.

Le glacier fait l'objet d'une surveillance spéciale depuis 2014. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La zone du glacier de Trift, au-dessus de Saas-Grund (VS), a été fermée samedi en raison d'un risque important d'éboulement. Une langue entière du glacier menace de s'effondrer. Près de 220 personnes ont été évacuées de leurs habitations en aval du glacier.

Les spécialistes s'attendent à un éboulement imminent. La région sous le sommet du Weissmies (4017 m) est interdite d'accès pour toute personne et animaux de rente, a annoncé la commune samedi. Les remontées mécaniques du Hohsaas ont été fermées, de même que la route cantonale.

Si le glacier devait s'effondrer, l'éboulement pourrait atteindre Saas-Grund. La population a été informée et évacuée. Près de 220 personnes d'une partie du village sont concernées, a précisé en soirée à l'ats Simon Bumann, porte-parole de l'état-major régional mis sur pied. La mesure d'évacuation est prévue pour deux à trois jours. Les habitants ont été relogés chez des parents, des proches ou dans des hôtels.

Deux mètres par jour

Le glacier est sous observation permanente depuis octobre 2014, lorsque la zone avait été bouclée pour près de trois semaines. Avec le recul des températures et du retour à une situation plus détendue, l'interdiction d'accès avait pu être levée.

Depuis le début de cette semaine, les mouvements se sont multipliés sur la partie inférieure du glacier. Une surveillance radar a été mise en place jeudi soir. Elle montre que la langue du glacier glisse de 2 mètres par jour. L'évolution de la situation fait l'objet d'une évaluation constante, écrit la commune. Le corps des pompiers de Saas et la protection civile ont été mobilisés, soutenus par la police cantonale. Au total, 60 à 70 personnes sont engagées. (ats/nxp)

Créé: 09.09.2017, 16h47

Articles en relation

Une partie de la langue du glacier de Trift s'effondre

Canton du Valais Environ deux tiers de la langue du glacier du Trift se sont écroulés dimanche matin, sans faire de dégâts. La route cantonale été rouverte. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...