Une «affaire Maudet» dans le Jura bernois?

Procédure pénaleLe Ministère public cantonal enquête sur plusieurs élus pour une potentielle acceptation d’avantages lors d’un voyage à Kitzbühel.

La station huppée de Kitzbühel en Autriche accueille régulièrement des épreuves de Coupe du monde.

La station huppée de Kitzbühel en Autriche accueille régulièrement des épreuves de Coupe du monde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre jours et trois nuits dans la station autrichienne de Kitzbühel, avec accès aux épreuves de ski de la Coupe du monde. Voici le package offert à plusieurs élus du Conseil du Jura bernois (CJB), sorte de parlement régional. Un cadeau qui date de janvier 2018, et qui s'avère empoisonné aujourd’hui. Selon la radio RJB, qui relayait une information de l’hebdomadaire Jura Libre, le Ministère public du canton enquête sur les circonstances entourant ce week-end. «Une instruction a été ouverte pour la prévention d’acceptation d’un avantage», nous précise par écrit la Justice bernoise.

Le généreux donateur n’est autre que Walter von Kaenel. Celui qui est le directeur général de la marque de montres Longines était alors également élu au CJB. À qui le cadeau était-il destiné? La Justice refuse de nous répondre, mais il semble que plusieurs membres de la commission «Institution», que M. von Kaenel allait quitter, faisaient partie des invités. En tout, une douzaine de personnes, élus de tous bords politiques et personnel administratif, auraient participé au voyage.

Le choix de Kitzbühel n’est pas étonnant: Longines est en effet le chronométreur officiel des épreuves de ski. Ce qui l’est plus, c’est le timing de ces révélations. Selon nos informations, la dénonciation anonyme à l’origine de l’affaire date de l’été 2018, soit, il y a plus de 18 mois.

Longines aurait-elle pu profiter de ce cadeaux? Plusieurs des intervenants que nous avons interrogés en doutent. «Le CJB n’a aucune prérogative en matière fiscale ou de promotion économique», nous explique Morena Pozner, présidente de l'institution. «Le CJB dispose avant tout de compétences décisionnelles dans les domaines culturel ou sportif. Pour les autres domaines, sa voix est principalement consultative», note Kim Seiler, secrétaire du CJB. Reste que quelques mois après ce voyage, le CJB octroyait une subvention de quelques 200'000 francs à un projet culturel justement porté par Walter von Kaenel. «Tout a été fait dans les règles», insiste Kim Seiler.

Citée par la radio locale, Marcelle Forster, membre du Parti socialiste du Jura bernois, était du voyage. Pour elle, on ne peut pas parler d’acceptation d’avantages. «Monsieur von Kaenel n’en tirait aucun profit, et comme la majorité des membres quittaient la commission Institution, cela n’a pas eu d’influence sur le fonctionnement du CJB.» Pierre Mercerat, élu du Parti socialiste autonome, est du même avis. «Monsieur Von Kaenel est un homme généreux qui aime ses amis.» Quand au principal intéressé: «il ne commente pas une procédure en cours», nous fait savoir le service de presse de Longines.

Selon l’ordonnance bernoise sur le personnel, seuls des avantages jusqu’à 200 francs peuvent être acceptés. Dans le cas de l’excursion à Kitzbühel, station huppée des Alpes, il semble évident que les montants dépassent très largement cette barre. Reste que cette ordonnance ne concerne pas forcément les élus du CJB, dont le statut est particulier. C’est une question ouverte, reconnaît un de nos interlocuteurs. «Au sein du CJB; il n’y a aucune disposition dans le règlement interne sur l’acceptation de cadeaux», reconnaît Kim Seiler.

Selon le Code pénal, l’acceptation d’avantages est passible d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire. Le Ministère public bernois indique encore qu’une audition a eu lieu et d’autres mesures d’investigation sont envisagées. «La procédure est en cours, aucun horizon ne pouvant être donné pour sa clôture.»

Créé: 16.01.2020, 11h02

Articles en relation

Pierre Maudet à nouveau auditionné

Genève Le conseiller d'État a été entendu ce vendredi matin par le Ministère public. Plus...

Pierre Maudet s’est expliqué sur ses liens avec Manotel

Genève Auditionné vendredi par les procureurs, le magistrat a répondu aux questions sur les dons du groupe hôtelier. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...