Ventes d'antibiotiques pour animaux en baisse

SuisseLa quantité d'antibiotiques vendus aux vétérinaires a baissé de plus de la moitié en dix ans, passant de près de 70'000 kilos en 2008 à quelque 32'000 kg en 2017.

L'utilisation excessive et parfois inadéquate des antibiotiques amène de plus en plus de bactéries à y devenir résistantes.

L'utilisation excessive et parfois inadéquate des antibiotiques amène de plus en plus de bactéries à y devenir résistantes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La baisse des ventes d'antibiotiques pour animaux constatée depuis dix ans s'est encore accélérée l'an dernier en Suisse. Les mesures mises en oeuvre semblent ainsi porter leurs fruits, se réjouissent les autorités.

La quantité d'antibiotiques vendus aux vétérinaires a baissé de plus de la moitié en dix ans, passant de près de 70'000 kilos en 2008 à quelque 32'000 kg en 2017. Et l'année dernière, la baisse a même atteint 16% par rapport à 2016, a indiqué mardi l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Cette baisse s'explique essentiellement par la réduction des ventes de médicaments vétérinaires administrés avec les aliments afin de traiter des troupeaux entiers d'animaux de rente. Ce qui réjouit particulièrement l'OSAV, c'est la réduction de 20% en un an de la vente d'antibiotiques dits critiques, soit ceux de première priorité tant pour la médecine humaine que pour les autres espèces animales.

Pas de stock

Ces derniers contiennent des principes actifs très importants également en médecine humaine. Sachant les menaces que fait peser la résistance aux antibiotiques sur la santé humaine, on comprend tout l'intérêt d'une consommation mesurée d'antibiotiques, y compris par d'autres espèces.

Dans son rapport annuel sur la vente d'antibiotiques pour la médecine vétérinaire, l'OSAV constate que les mesures mises en œuvre semblent porter leurs fruits. Depuis 2016, il est en effet interdit de remettre des antibiotiques critiques à titre de stocks. Des traitements préventifs ou des traitements sans consultation du vétérinaire sont ainsi exclus.

Banque de données

Le palier suivant vise à savoir comment sont effectivement utilisés les antibiotiques en médecine vétérinaire. Pour ce faire, une banque de données sera opérationnelle dès l'année prochaine, souligne l'OSAV. Ces données permettront d'identifier les problèmes spécifiques, de les traiter par des mesures ciblées sur la base d'informations précises, et d'évaluer l'impact des mesures prises.

Dans son communiqué mardi, l'OSAV rappelle l'avancée majeure qu'a représentée la découverte des antibiotiques. Ils permettent de soigner des maladies bactériennes qui jadis pouvaient avoir une issue fatale. Or, leur utilisation excessive et parfois inadéquate amène de plus en plus de bactéries à y devenir résistantes. (ats/nxp)

Créé: 26.06.2018, 12h30

Articles en relation

Les antibios menacent la santé mondiale

Etude Les antibiotiques, trop automatiques, représentent une menace pour la santé mondiale, selon une étude parue lundi. Plus...

Résistance aux antibios: un besoin urgent de fonds

Santé La résistance aux antibiotiques est considérée aujourd'hui par l'OMS comme une des principales menaces pour la santé publique. Plus...

Le National pour la vente des antibiotiquesà l'unité

Législation Les antibiotiques pourraient bientôt être vendus à l'unité. Le National a adopté vendredi tacitement une motion de Manuel Tornare (PS/GE). Le Conseil des Etats doit encore se prononcer. Plus...

Les jeunes ont des lacunes sur les antibiotiques

Suisse Dans l'ensemble, la population a de bonnes connaissances sur ces médicaments. Mais il faut mieux informer les plus jeunes. Plus...

Antibiotiques: progrès de la stratégie nationale

Santé Deux tiers des 35 mesures prévues par le programme sur la lutte contre l'autobiorésistance ont été mises en place Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.