Accès au réseau postal: recommandations

SuisseUn groupe de travail dirigé par l'OFCOM prône que les zones comptant 15'000 habitants aient au moins un point d'accès. Son rapport est plus ou moins bien accueilli.

Aujourd'hui, 90% de la population doit pouvoir accéder à pied ou en transports publics à un office de poste ou à une agence en 20 minutes.

Aujourd'hui, 90% de la population doit pouvoir accéder à pied ou en transports publics à un office de poste ou à une agence en 20 minutes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les services postaux doivent être plus accessibles. Repenser le réseau à l'échelle cantonale et mieux intégrer les besoins de la population et de l'économie, telles sont les propositions d'un groupe de travail. La Poste prend acte, les villes et régions de montagne applaudissent et Syndicom dénonce.

Les recommandations pour la future organisation du réseau postal ont été publiées mercredi par le groupe de travail placé sous la direction de l'Office fédéral de la communication (OFCOM). Le rapport est destiné au Conseil fédéral en vue de l'adaptation de la loi sur la Poste et de son ordonnance, indique l'OFCOM.

Pour améliorer l'égalité de traitement entre les régions, le groupe de travail propose notamment que l'accessibilité ne soit plus mesurée à l'échelle nationale, mais cantonale. De plus, La Poste devrait informer les cantons et les communes sur sa manière d'agir suffisamment tôt et de manière transparente. Les cantons assureraient la coordination et la communication avec leurs communes.

Services de paiements plus près

Le groupe de travail conseille de modifier les exigences en matière d'accessibilité. Aujourd'hui, 90% de la population doit pouvoir accéder en 20 minutes à pied ou en transports publics à un office de poste ou à une agence. Il faut appliquer le même délai aux services de paiements en espèces. Actuellement, le temps d'accès retenu pour ce type de prestation est de 30 minutes.

En outre, un point d'accès au moins doit être exploité dans les régions urbaines ou pour 15'000 habitants ou emplois. Pour le groupe de travail, l'accessibilité devrait être évaluée périodiquement grâce à des enquêtes auprès des particuliers et des PME et être modifiée si nécessaire.

La Poste doit également prendre des mesures pour renforcer l'attractivité des agences. Il s'agit notamment d'améliorer l'information des clients et la formation du personnel. La numérisation doit aussi être mise à profit, tout en gardant à l'esprit que l'accès physique à un office ou une agence reste nécessaire pour des clients peu versés dans les nouvelles technologies.

La Poste souscrit

La Poste souscrit elle aux propositions du groupe de travail. Mais les nouvelles obligations qu'elles impliquent auront un coût. Ce sont surtout la méthodologie pour mesurer l'accessibilité à l'échelle cantonale ainsi que le nouveau critère pour les agglomérations qui exigeront un investissement accru, selon elle.

Quant aux paiements, le délai de 20 minutes représente également un durcissement. «Pour que le service postal reste en phase avec son temps, il est impératif que les normes légales soient mises en adéquation avec la réalité», souligne le géant jaune.

Les villes et les régions de montagne accueillent avec satisfaction les conclusions du groupe de travail. Le critère de densité pour les zones urbaines répond à une demande importante de l'Union des villes suisses.

Villes et régions de montagne contentes

Le Groupement pour les régions de montagne (SAB) se montre lui aussi rassuré: La Poste devra maintenir un réseau comprenant de nombreux points d'accès. Le SAB demande une mise en oeuvre sans délai.

En 2016, La Poste avait présenté les contours de son futur réseau de points d'accès. Elle prévoyait de porter leur nombre de 3854 aujourd'hui à 4200 d'ici 2020, un réseau réparti en 800 à 900 offices, 1200 à 1300 agences, 1300 services à domicile et 500 à 700 points d'accès complémentaires. Les fermetures d'offices font régulièrement grincer des dents dans les régions concernées. (ats/nxp)

Créé: 16.05.2018, 12h20

Syndicom dénonce

Syndicom a aussi pris position par rapport aux conclusions du groupe de travail. Et il dénonce lui des «pseudo-mesures». Il fait croire au maintien garanti du service public. En réalité, il donne à La Poste carte blanche pour des fermetures ultérieures et une externalisation des prestations postales. Le syndicat regrette que les consommateurs et les représentants des travailleurs n'aient pas participé au groupe de travail.

Ce dernier se composait en effet de représentants du Groupement suisse pour les régions de montagnes, de l'Union suisse des arts et métiers, de l'Association des communes suisses, de l'Union des villes suisses, de la Conférence des chefs des départements cantonaux de l'économie publique et de La Poste Suisse. Il a été mis sur pied par la conseillère fédérale Doris Leuthard en août 2017.

Articles en relation

«La Poste fait des bénéfices sur notre dos»

Concise Une commerçante qui offre un service postal à près de 1900 personnes jette l’éponge. Un cas qui n’est pas isolé dans le canton. Plus...

La poste de Cour braquée en plein après-midi

Lausanne Trois individus ont attaqué le bureau postal ce mercredi. Ils ont menacé le personnel et les clients avec des armes à feu. Témoignages. Plus...

Office postal transformé: justice pas compétente

Tessin Un office avait été modifié en agence postale à Balerna en 2016. La commune avait saisi la justice, à tort selon le Tribunal administratif fédéral. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.