L'accès aux services postaux doit être garanti

SuisseLa Poste, qui veut réduire son réseau d'agences, ne sera toutefois pas tenue de proposer des transactions en espèces partout.

La transformation du réseau postal suscite des résistances dans la population.

La transformation du réseau postal suscite des résistances dans la population. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'accès aux services de La Poste, y compris pour les paiements, doit être garanti dans toutes les régions. Mais les agences ne seront pas tenues de proposer des transactions en espèces. Le National s'est tacitement rallié au Conseil des Etats jeudi. Les députés ont ainsi éliminé les dernières divergences.

La polémique, latente depuis des années, a repris de plus belle après que La Poste a présenté sa stratégie en octobre 2016. D'ici 2020, le géant jaune veut faire passer le nombre des bureaux de poste de 1400 à 800 ou 900. Parallèlement, les points d'accès devraient augmenter de 3700 à au moins 4000.

La transformation du réseau postal suscite des résistances dans la population et l'économie, et est perçue comme un démantèlement du service universel. Certaines personnes ou régions sont particulièrement touchées. La nouvelle stratégie pour les succursales est nécessaire, selon le géant jaune, car elles enregistrent un déficit annuel de 100 à 200 millions de francs.

Critères régionaux

Les critères mesurant l'accessibilité d'un office postal doivent être fixés au niveau régional. Une accessibilité moyenne pour 90% de la population dans l'ensemble du pays, comme elle est calculée actuellement, est inadaptée, notamment pour les régions périphériques et de montagne.

Les critères d'accessibilité appliqués aux services postaux doivent aussi l'être pour les services de paiement (accès à pied ou par les transports publics en 20 minutes, contre 30 minutes actuellement). Dans les agences postales qui remplacent les offices fermés, toutes les prestations logistiques de la poste (expédition de colis encombrants ou envois en nombre par exemple) devraient être garanties, aussi en matière de paiements.

Pas de transactions en espèces

Le Conseil des Etats a toutefois tempéré ces exigences. Il a refusé que les agences soient tenues de proposer des transactions en espèces. La plupart n'en auraient pas les capacités pour des raisons de conformité légale ou de sécurité.

Le National comprend les réserves émises par le Conseil des Etats à ce sujet. Les clients pourront effectuer des paiements directement auprès du facteur. Les députés se sont donc ralliés tacitement à la version modifiée de la motion. (ats/nxp)

Créé: 07.06.2018, 11h17

Articles en relation

Essai de drone à l'Hôpital de l'Île avec La Poste

Canton de Berne Pendant deux semaines, La Poste veut voir si l’utilisation d'un drone est pertinente. Le groupe hospitalier de l’Île décidera ensuite s'il adoptera ce nouveau mode de transport. Plus...

La Poste n'a commis aucune irrégularité

L'Autorité de surveillance Postcom a présenté lundi son rapport annuel. La question prenait tout son relief après l'affaire CarPostal. Plus...

Essai pilote: un bouton pour appeler le facteur

Suisse La Poste teste dès ce vendredi un nouveau concept baptisé «Post Home Button». Il suffit de presser un bouton pour qu'un facteur prenne en charge colis ou lettre le lendemain. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.