L'accord entre Amazon et La Poste doit être vérifié

SuisseLa chambre haute valide une motion du National visant à s'assurer qu'Amazon va respecter l'égalité de traitement entre tous ses clients du point de vue des tarifs pratiqués.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission fédérale de la poste (PostCom) devra se pencher sur le contrat de coopération passé entre le géant jaune et Amazon. Le Conseil des États a tacitement adopté jeudi une motion du National demandant qu'elle vérifie que les tarifs des envois en masse respectent la loi.

Le texte, soutenu par le Conseil fédéral, s'en prend au contrat concernant la distribution en Suisse des produits vendus par le géant américain. La loi précise que La Poste doit fixer les tarifs de distribution relevant du service universel indépendamment de la distance et selon des principes uniformes. L'égalité de traitement entre tous ses clients doit être assurée.

Selon le motionnaire Olivier Feller (PLR/VD), il revient à la PostCom de vérifier que ces principes sont respectés. Or, elle refuse de le faire, critique-t-il. Les mesures nécessaires (révision d'ordonnance ou de loi) doivent être prises pour que la PostCom vérifie que les tarifs des envois respectent le cadre légal. (ats/nxp)

Créé: 05.12.2019, 11h18

Articles en relation

Amazon, marque la plus puissante du monde

Classement Le géant du commerce en ligne a détrôné Google comme marque mondiale la plus puissante, selon un classement Kantar. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.