Passer au contenu principal

L’affaire d'espionnage suscite la nervosité au sein du Conseil fédéral

Le potentiel politique explosif de l'affaire Crypto est considérable. Le Conseil fédéral joue la carte de la transparence: un ex-juge fédéral doit, lui, éclaircir les faits.

Le Conseil fédéral est divisé entre confiance et affolement. (Image d'illustration)
Le Conseil fédéral est divisé entre confiance et affolement. (Image d'illustration)
Keystone

L’affaire de Crypto AG ne serait-elle qu’une vieillerie tout juste bonne pour les historiens? Un soubresaut de plus de l’épopée des services secrets pendant la guerre froide, désagréable certes, mais classée depuis belle lurette? Ou au contraire cette histoire est-elle en train de devenir une affaire d'État? Avec des conséquences imprévisibles en matière de politique étrangère pour la Suisse?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.