L'affaire de l'espion suisse se finit en eau de boudin

FrancfortArrêté à Francfort au printemps 2017, Daniel M., Suisse de 54 ans, était suspecté d'être une taupe fiscale pour le compte du SRC. Rien n'a pu être prouvé.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bureau du procureur général allemand a mis fin à la mi-juin à la procédure pénale contre le directeur suppléant du Service de renseignement de la Confédération (SRC), Paul Zinniker, pour activité d'agent des services secrets, rapporte la NZZ am Sonntag.

Les soupçons n'ont pas pu être confirmés au cours de l'enquête, a fait savoir une porte-parole du bureau. En toile de fond de cette affaire, l'espionnage d'enquêteurs fiscaux et des autorités allemandes par l'agent suisse privé Daniel M.

Créé: 02.09.2018, 09h37

Articles en relation

Daniel M., l'espion qui est désormais ruiné

Suisse Daniel M. s'exprime pour la première fois depuis son retour d'Allemagne. Il affirme avoir agi par patriotisme et compte sur le SRC pour payer son amende. Interview. Plus...

L'associé de l'espion donne sa version des faits

Allemagne/Suisse Le partenaire à Francfort de l'espion suisse Daniel M. dément toute l'histoire. Il n'exclut pas une escroquerie motivée par des soucis financiers. Plus...

L'affaire de l'espion suisse continue de faire des remous

Allemagne Ueli Maurer et le Service de renseignement sous la loupe du Parlement afin de clarifier l'affaire «Daniel M.», l'espion suisse présumé. Plus...

Enquête en Allemagne visant trois espions suisses

Selon la presse allemande, trois agents du Service de renseigement suisse sont sous enquête, en lien avec l'arrestation en mai de l'espion Daniel M. Plus...

Le chef du renseignement n°2 du DFAE?

Suisse L’actuel chef du SRC, Markus Seiler, pourrait devenir le bras droit d’Ignazio Cassis au Département fédéral des affaires étrangères. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.