Passer au contenu principal

FrancfortL'affaire de l'espion suisse se finit en eau de boudin

Arrêté à Francfort au printemps 2017, Daniel M., Suisse de 54 ans, était suspecté d'être une taupe fiscale pour le compte du SRC. Rien n'a pu être prouvé.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Le bureau du procureur général allemand a mis fin à la mi-juin à la procédure pénale contre le directeur suppléant du Service de renseignement de la Confédération (SRC), Paul Zinniker, pour activité d'agent des services secrets, rapporte la NZZ am Sonntag.

Les soupçons n'ont pas pu être confirmés au cours de l'enquête, a fait savoir une porte-parole du bureau. En toile de fond de cette affaire, l'espionnage d'enquêteurs fiscaux et des autorités allemandes par l'agent suisse privé Daniel M.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.