Passer au contenu principal

Affaire Maudet: deux prévenus supplémentaires

Le directeur du Service de police du commerce et l'ancien bras droit du conseiller d'Etat sont poursuivis pour abus d'autorité.

Le directeur du Service de police du commerce Raoul Schrumpf et le conseiller d'Etat Pierre Maudet.

A Genève, l'enquête du Ministère public sur le voyage du conseiller d'Etat Pierre Maudet à Abu Dhabi touche désormais le directeur du Service de police du commerce. Ce haut fonctionnaire est poursuivi pour abus d'autorité, révèle «Le Temps», une information confirmée ce jeudi par l'avocat du haut cadre, Alec Reymond. Cette mise en prévention concerne la procédure qui a permis l'ouverture de L'Escobar, un établissement lié aux promoteurs suspectés d'avoir organisé le voyage controversé du magistrat.

Selon «Le Temps», Patrick Baud-Lavigne, l'ancien bras droit du conseiller d'Etat qui avait participé au voyage, a aussi été mis en prévention pour abus d'autorité. Il était déjà poursuivi pour acceptation d'un avantage. Mercredi, on apprenait la prochaine mise en prévention de deux acteurs du milieu de l'immobilier.

Pierre Maudet est poursuivi pour acceptation d'un avantage. Il a été entendu brièvement mercredi par le Ministère public au sujet de l'autorisation délivrée à L'Escobar, en octobre 2017. «À ce stade, l'enquête confirme la position de notre client, à savoir qu'il n'est pas intervenu dans la procédure relative à cette autorisation», relèvent ses avocats Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.