Affaire Viola Amherd: accord trouvé

ValaisUne transaction extrajudiciaire a été conclue dans l'affaire opposant la conseillère fédérale et la société Bouygues E&S inTec.

L'affaire était sortie dans la presse lorsque Viola Amherd était candidate à la succession de Doris Leuthard.

L'affaire était sortie dans la presse lorsque Viola Amherd était candidate à la succession de Doris Leuthard. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Epilogue dans l'affaire opposant la conseillère fédérale Viola Amherd à la société Bouygues E&S inTec Schweiz AG: une transaction extrajudiciaire a été conclue d'un commun accord et le recours au Tribunal cantonal du Valais annulé.

L'affaire était sortie dans la presse lorsque Viola Amherd était candidate à la succession de Doris Leuthard, en octobre 2018: l'hoirie du père de la future conseillère fédérale, composée d'elle-même et de sa soeur, avait été condamnée par un tribunal civil.

Selon ce dernier, l'hoirie avait encaissé des loyers trop élevés durant plusieurs années au détriment d'une ancienne filiale du groupe Alpiq, la société Bouygues E&S in Tec Schweiz AG. L'hoirie avait été condamnée à rembourser, jugement contre lequel elle avait fait appel.

Jeudi dans un communiqué, le Tribunal cantonal valaisan indique que les deux parties «ont réglé leur différend en concluant d'un commun accord une transaction extrajudiciaire. Par la suite et comme convenu, les appelantes ont retiré leur recours». (ats/nxp)

Créé: 13.02.2020, 14h51

Articles en relation

Viola Amherd répond à des accusations d'escroquerie

Course au Conseil fédéral La candidate à la succession de Doris Leuthard aurait voulu escroquer deux jeunes notaires valaisans il y a 5 ans. Elle dément et explique l'affaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.