Passer au contenu principal

Parfois, le dernier voyage du bétail tourne mal

En 2018, huitante transports de bétail ont été dénoncés et jugés en Suisse. Nous avons pu consulter ces décisions de justice, en exclusivité.

Gian Ehrenzeller

Le transporteur de bétail du Chablais vaudois avait fait la une des médias au début de 2018. La fondation MART (Mouvement pour les animaux et le respect de la terre) l’avait dénoncé pour avoir maintenu dans sa bétaillère 26 bovins pendant vingt heures. Ce qui est illégal, le transport ne devant pas dépasser huit heures. Le 30 octobre, ce professionnel a été condamné par le Canton de Fribourg, pouvons-nous révéler aujourd’hui. Contacté vendredi, il précise avoir aussi été jugé par la justice vaudoise. En tout, il en a eu pour près de «8000 francs d’amendes». «J’ai tiré les leçons de cette mésaventure», déclare-t-il.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.