L'aide humanitaire au centre de la visite de Burkhalter

UkraineLe conseiller fédéral a entamé mardi une visite de deux jours en Ukraine avec pour objectif de renforcer les relations entre les deux pays.

Vidéo: ats

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a visité le principal hôpital de Mariupol, ville portuaire de quelque 450'000 habitants, a indiqué mardi le DFAE dans un communiqué.

La coopération suisse a décidé de participer à l'amélioration des soins prodigués dans cet établissement disposant de 390 lits. Le matériel suisse livré doit notamment permettre d'intervenir en cas de naissances difficiles.

Didier Burkhalter a ensuite assisté au départ d'un transport humanitaire suisse. Ce dernier livre du matériel médical à des hôpitaux de la région ainsi que des produits chimiques permettant à la station hydraulique Vodadonbasa de purifier l'eau distribuée à quelque 4 millions d'habitants dans la région de Donetsk.

Aide des deux côtés

L'aide humanitaire helvétique est donnée des deux côtés de la ligne de contact qui sépare les zones contrôlées par le gouvernement ukrainien de celles qui ne sont pas sous son contrôle. 85 camions ont été engagés pour cette nouvelle opération de l'aide humanitaire, qui en a déjà organisé cinq de ce type depuis le printemps 2015.

Le chef du DFAE s'est également entretenu avec des responsables des autorités locales et des médecins sur les problèmes sanitaires que connaît l'Ukraine et qui se sont aggravés suite au conflit déchirant le pays. Depuis avril 2015, la coopération suisse soutient sept hôpitaux de la région, là également des deux côtés de la ligne de contact.

Soutien helvétique à l'OSCE

Le ministre suisse des affaires étrangères a enfin eu un échange de vues avec le Suisse Alexander Hug, chef adjoint de la Mission spéciale d'observation de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) en Ukraine (SMM) ainsi qu'avec d'autres membres de la SMM. La Mission compte aujourd'hui plus de 1000 membres dont douze Suisses.

Elle a été mise en place lors de la présidence suisse de l'OSCE, au début du conflit ukrainien, en 2014. Didier Burkhalter a assuré la SMM du soutien helvétique et l'a remerciée du travail effectué.

Il a par ailleurs appelé les parties au conflit à permettre à cette Mission d'exercer son mandat et d'assurer la sécurité de ses membres. La SMM observe le respect du cessez-le-feu, signale les violations des droits humains et encourage le dialogue sur le terrain afin de réduire les tensions.

Rencontre à Kiev

Mercredi, le chef du DFAE rencontrera son homologue Pavlo Klimkin à Kiev. Un échange est également prévu avec le ministre des territoires temporairement occupés et des personnes déplacées, Vadim Chernysh, et avec des représentants de la société civile. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2017, 16h00

Articles en relation

Le traité UE-Ukraine approuvé

Pays-Bas La chambre basse du Parlement néerlandais a approuvé le compromis sur l'accord qui vise à renforcer le dialogue politique et les échanges économiques entre l'UE et l'Ukraine. Plus...

Le CICR alerte sur les conditions des civils

Ukraine Selon le président du CICR, les civils proches de la ligne de front à l'Est subissent bombardements, tirs et privations en tout genre. Plus...

Arrêt des liens commerciaux: l'escalade

Ukraine L'arrêt des liens commerciaux entre Kiev et l'Est rebelle, décrété par le président ukrainien mercredi, semble constituer un tournant. Plus...

Infobox

Galerie photo

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie

L'Ukraine entre guerre civile et diplomatie Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, la tension ne cesse de croitre entre Moscou et Kiev.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...