Ambassade suisse intégrée inaugurée à Amman

JordanieIgnazio Cassis a inauguré en Jordanie un bâtiment qui intègre les bureaux de la coopération internationale et la section politique et consulaire.

La nouvelle installation permettra de mieux coordonner les diverses tâches de la représentation suisse en Jordanie, pays qui accueille depuis plusieurs années des réfugiés de la guerre en Syrie voisine.

La nouvelle installation permettra de mieux coordonner les diverses tâches de la représentation suisse en Jordanie, pays qui accueille depuis plusieurs années des réfugiés de la guerre en Syrie voisine. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse dispose depuis dimanche d'une ambassade dite intégrée à Amman, en Jordanie. Le nouveau bâtiment, inauguré sur place par le chef du DFAE Ignazio Cassis, intègre les bureaux de la coopération internationale et la section politique et consulaire.

Cette ambassade «consolide la cohérence de l'engagement suisse en faveur de la population locale», a communiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dimanche. Une cérémonie a été organisée en présence du chef de la diplomatie jordanienne, Ayman Safadi.

La nouvelle installation permettra de mieux coordonner les diverses tâches de la représentation suisse en Jordanie, pays qui accueille depuis plusieurs années des réfugiés de la guerre en Syrie voisine. Jusqu'ici, la section de l'ambassade et le bureau de coopération étaient situés à des endroits différents d'Amman, note le DFAE.

La Suisse est active sur place dans le domaine de l'éducation et de la formation, contribuant à la reconstruction d'écoles destinées aux enfants de réfugiés syriens. Plus d'une soixantaine de ces écoles ont été réhabilitées grâce aux soins d'experts suisses.

Dans son discours, M. Cassis a aussi indiqué que Berne participait à l'approvisionnement en eau potable pour plus de 30'000 personnes et avait offert plus de 140 ambulances entièrement équipées à la défense civile jordanienne. De plus, il a prôné devant ses hôtes jordaniens une nouvelle forme de gestion des situations de crise «où l'aide humanitaire et la coopération internationale travailleraient main dans la main avec les sciences, l'innovation et le commerce». (ats/nxp)

Créé: 13.05.2018, 19h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.