Appel syndical pour la naturalisation des secondos

CampagneL'USS, Unia et le syndicat du personnel des transports (SEV) appellent les secondos à se poser la question de leur naturalisation.

Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS).

Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS). Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au lendemain du rejet de l'initiative dite de mise en œuvre, les syndicats appellent à une campagne en faveur de la naturalisation des secondos.

Le durcissement du droit des étrangers et les «attaques répétées contre les acquis» créent une situation incertaine.

«Il est dangereux de vivre en Suisse sans passeport suisse», a déclaré Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS) lundi devant la presse à Berne. Le droit fondamental de vivre là où elles sont nées et ont passé la totalité de leur vie n'est aujourd'hui plus garanti aux personnes qui n'ont pas la nationalité suisse, selon le Saint-Gallois.

Le nouveau droit, qui n'est pas encore en vigueur, contient des retours en arrière et des avancées. La nette baisse des émoluments pour la procédure de naturalisation est une bonne chose, pour le conseiller aux Etats socialiste. Mais les nouvelles exigences en matière d'intégration, comme la longueur de la durée de séjour, sont un point négatif.

Société civile interpellée

L'USS, Unia et le syndicat du personnel des transports (SEV) appellent les secondos à se poser la question de leur naturalisation. Ils vont plus loin et interpellent les familles, mais aussi les communes, les villes ou encore les personnes qui se sont engagées dans la campagne contre l'initiative dite de mise en oeuvre.

Vania Alleva, présidente d'Unia, estime à 900'000 personnes celles qui répondent aux critères de naturalisation. " Le Parlement a créé une législation à deux vitesses. Il a instauré un droit d'exception pour les personnes non titulaires de la nationalité suisse», a-t-elle encore souligné. (ats/nxp)

Créé: 29.02.2016, 13h06

Articles en relation

La presse suisse relève l'échec sec de l'UDC

Votations Une gifle, une claque: la presse écrite du pays est unanime à relever l'échec sec et sonnant de l'UDC avec son initiative sur les criminels étrangers. Plus...

Non au renvoi des criminels étrangers et oui au Gothard

Votations 28 février Seul l'initiative sur le Gothard a été acceptée sur les quatre objets en votation. La Suisse a en outre frôlé des records de participation dimanche. Plus...

Retrouvez le dépouillement des résultats du 28 février

Votations et élections La Suisse a dit non à l'initiative sur les criminels étrangers de l'UDC. La fiscalité des époux a été rejetée de très peu, oui au Gothard, non aux denrées alimentaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.