Passer au contenu principal

«Sans argent, on ne pourra pas résoudre les embouteillages»

Seule l’UDC défend le texte lancé par les milieux routiers. Jean-François Rime est son porte-parole romand.

Président de l’USAM, le conseiller national UDC fribourgeois Jean-François Rime soutient sans réserve l’initiative populaire «Pour un financement équitable des transports».
Président de l’USAM, le conseiller national UDC fribourgeois Jean-François Rime soutient sans réserve l’initiative populaire «Pour un financement équitable des transports».
Jean-Paul Guinnard

Alors que certains élus de droite ont retourné leur veste, Jean-François Rime (UDC/FR) continue de défendre l’initiative «Pour un financement équitable des transports». Le texte demande que l’ensemble des taxes sur les carburants soient reversées à la route. Le conseiller national et président de l’Union suisse des arts et métiers (USAM) l’estime indispensable pour maintenir la pression sur le parlement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.