L’armée suisse mise sur les femmes

DéfenseAlors qu’elle fête aujourd’hui sa première femme pilote, la grande muette trime pour augmenter ses effectifs féminins.

Fanny Chollet prend la pause, entre deux autres camarades brevetés.

Fanny Chollet prend la pause, entre deux autres camarades brevetés. Image: Promotion PK11@DDPS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’armée suisse est-elle en train de vivre une révolution? En décembre, elle se félicitait de voir une femme arriver à la tête du Département de la défense avec Viola Amherd. Aujourd’hui, elle célèbre Fanny Chollet, sa toute première femme pilote d’avion de combat qui manie les F/A-18 à Payerne depuis le début de l’année. Mais malgré ses efforts de valorisation, la «grande muette» peine encore à attirer la gent féminine dans ses rangs. Elles n’étaient que 120 femmes sur les 11'200 recrues à prendre du service au mois de janvier.


À lire: Devenir pilote de combat, une vocation


Besoin de femmes

Plus qu’une volonté progressiste d’égalité entre les sexes, c’est surtout un besoin pratique qui motive l’armée suisse à recruter plus de femmes. Les forces militaires perdent de plus en plus de recrues masculines, qui hésitent entre service militaire, protection ou service civil. Convaincre les femmes de se lancer dans une carrière militaire constitue donc l’une des stratégies majeures de la Confédération pour contrebalancer ce manque.


À lire : Fanny Chollet: «C’est un honneur de voler sur une telle machine»


Parmi les pistes de réflexion abordées, une journée d’information facultative pour les femmes dans tous les cantons dès 2020, la mise à disposition de crèches ou l’amélioration des tenues militaires unisexes. Mais si le nombre de femmes soldats est en augmentation depuis quelques années, leur total ne dépasse pas 0.7% des effectifs. Le record du nombre de candidates à l’armée date de 2017 avec 250 nouvelles recrues. En comptant 1000 femmes pour 160'000 hommes, la Suisse détient actuellement le taux le plus bas d'Europe.


À lire : Une élève modèle, qui a toujours rêvé d’aller là-haut


Qui peut s’engager?

Chaque citoyenne suisse ayant atteint sa majorité a la possibilité de servir volontairement dans l’armée ou la protection civile. Pour cela, la candidate doit entreprendre les démarches auprès de la section «Femmes dans l’armée» du Commandement de recrutement. Les valeurs d’évaluation des tests d’aptitudes physiques sont identiques pour les hommes et les femmes, avec une distinction de sport selon les genres. Une fois engagée, la soldate peut, si elle en a les capacités, prétendre à toutes les fonctions et être promue à tous les grades militaires.


À lire: Maçonne, menuisière? Des professions rarissimes


Créé: 19.02.2019, 12h20

Articles en relation

Des crèches pour attirer les femmes à l'armée?

Suisse L'armée cherche à recruter plus de femmes. Mais il faudrait qu'elle s'améliore notamment avec des tenues plus attrayantes ou la mise à disposition de crèches. Plus...

Un retraité décide de refaire l'école de recrues

Armée suisse Un ancien colonel, qui a fait son école il y a 40 ans, tient à se rendre compte de ce qu'est devenue l'armée. Son expérience, qui se tient à Payerne, intéresse les gradés. Plus...

Viola Amherd veut toujours les avions de combat

Suisse La nouvelle cheffe de l'armée entend poursuivre l’acquisition de nouveaux jets et d’un système de défense sol-air. Mais elle demande un avis externe supplémentaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...