Armement: les Suisses pourraient être consultés

DéfenseDeux référendums portant sur l'achat de nouveaux armements devraient être organisés, selon la presse dominicale.

Le département de la défense doit présenter d'ici février des modèles d'achat.

Le département de la défense doit présenter d'ici février des modèles d'achat. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef du Département fédéral de la défense ne craint pas une votation sur les avions de combat, si elle devait avoir lieu. Le département examine encore la question.

Trois options sont possibles, a déclaré le ministre dans une interview avec le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. La première passe par la procédure normale d'acquisition, sans possibilité de référendum. Une modification de la loi sur l'armée est également envisageable, ce qui donnerait la possibilité d'une votation.

La troisième option serait un arrêté de planification, avec possibilité de référendum. Mais «certains sont sceptiques». Le système suisse ne dispose pas de référendum financier. Soumettre certaines affaires financières à référendum et pas d'autres, comme un crédit pour les Jeux olympiques, est ambigu, souligne le ministre de la défense.

Selon les règles en vigueur, les achats de matériel de guerre ne doivent pas être soumis au peuple. «La votation sur le Gripen était une exception, pas la règle», rappelle M. Parmelin.

Huit milliards

Début novembre 2017, le Conseil fédéral a fixé à huit milliards maximum l'enveloppe pour l'achat de nouveaux avions de combat. Cette somme devra également servir pour un nouveau système de défense sol-air. D'ici 2025 à 2030, les avions et le système actuel ne seront plus utilisables.

Le gouvernement n'a pas fixé le nombre de jets, ni leur fournisseur. Avec 8 milliards, le Conseil fédéral s'inscrit sur une ligne moyenne entre les options présentées en mai par un groupe d'experts, qui allaient de 5 à 18 milliards. Cette version prévoit l'achat de 30 aéronefs et d'un système de défense sol-air étendu. (nxp)

Créé: 28.01.2018, 09h08

Articles en relation

Exporter des armes dans les pays en guerre civile?

Suisse Le secteur suisse de l'armement souhaite pouvoir exporter du matériel de guerre dans des pays en proie à des conflits internes. Plus...

Achat de munitions controversé à l'armée

Suisse Un ex-collaborateur de l'Office fédéral de l'armement a bénéficié d'un contrat de 110 millions de francs pour l'achat de munitions. Copinage? Armasuisse s'en défend. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...