Les armes pourront être exportées plus facilement

SuisseBerne souhaite ainsi mettre fin à une discrimination qui pénalise l'industrie suisse de l'armement par rapport à ses concurrents européens.

Avec cette révision, la Suisse emboîte le pas de pays européens neutres.

Avec cette révision, la Suisse emboîte le pas de pays européens neutres. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse pourra exporter plus facilement ses armes à l'étranger dès le 1er novembre. Le Conseil fédéral a adopté vendredi 19 septembre une ordonnance qui assouplit le régime des autorisations pratiqué actuellement.

Les demandes d'autorisation pour les marchés passés avec l'étranger devront être évaluées au cas par cas. La loi actuelle, plus sévère, interdit catégoriquement les exportations dans de nombreuses situations.

L'industrie suisse plus pénalisée

L'objectif est de mettre fin à une discrimination qui pénalise l'industrie suisse de l'armement par rapport à ses concurrents européens, justifie le gouvernement. Mais en aucun cas la protection des droits de l'homme et la tradition humanitaire de la Suisse ne devront être bafouées, avertit-il.

Avec cette révision, la Suisse emboîte le pas de pays européens neutres, comme l'Autriche ou la Suède, qui ont déjà adopté cette pratique. La modification est toutefois sensible et avait fortement divisé le Parlement. Le National n'y a souscrit que grâce à voix prépondérante du président. Amnesty International et le Groupe pour une Suisse sans armée se sont indignés. (ats/nxp)

Créé: 19.09.2014, 15h57

Articles en relation

Des firmes suisses au salon de l'armement de Moscou

Polémique Le Conseil fédéral ne s'est pas aligné sur les mesures de sanctions contre la Russie dans la crise ukrainienne, mais il les soutient. Ce qui n'a pas empêché des entreprises suisses d'être présentes à l'Oboronexpo de Moscou. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.