Arrestations après des déprédations à Zurich

SuisseUne manifestation a dégénéré vendredi soir et a donné lieu à des déprédations. La police a dispersé les protestataires et certains ont été arrêtés.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'action a rassemblé une soixantaine de personnes, masquées pour la plupart, à Zurich. Un véhicule et plusieurs containers ont été incendiés, des vitrines brisées et des façades souillées. Les dégâts estimés samedi par la police dans un communiqué atteignent quelque 200'000 francs.

L'engagement des forces de l'ordre a débuté vers 21h00 vendredi. Les manifestants ont aussitôt montré leur disposition à en découdre. La situation a été maîtrisée, grâce notamment à l'engagement de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes, précise la police. Les manifestants lançaient pour leur part des pierres et des engins pyrotechniques.

Deux manifestants ont été blessés et hospitalisés. Une femme s'est coupé à la main, toute seule, tandis qu'un homme s'est brûlé au visage après avoir reçu une fusée lancée de ses propres rangs. Neuf personnes ont été arrêtées, deux femmes et sept hommes.

Une lettre publiée sur le site indymedia.ch identifie les protagonistes comme appartenant à l'extrême gauche. Le rassemblement, deux jours avant le 1er Mai, était présenté comme une action de protestation «contre la spéculation, l'embourgeoisement et la répression», indiquent-ils dans la missive. (ats/nxp)

Créé: 30.04.2016, 07h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.