L'arrêt de Mühleberg est sur la bonne voie

NucléaireLe groupe bernois BKW va tirer la prise de la centrale nucléaire le 20 décembre à 12 h 30. Les préparatifs vont bon train.

Le démantèlement d'une installation nucléaire est une première en Suisse.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans trois mois, le 20 décembre, la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) sera arrêtée après quarante-sept ans d'activité. Le groupe bernois BKW a réaffirmé vendredi que les préparatifs liés à la désaffectation de l'installation nucléaire se déroulaient comme prévu.

La désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg est un travail de pionnier pour les politiques, les autorités, la société et BKW, a souligné vendredi devant la presse la CEO du groupe énergétique bernois Suzanne Thoma. Le démantèlement d'une installation nucléaire est une première en Suisse.

La réduction de la puissance débutera le 20 décembre à partir de 1 h. La déconnexion, manuelle, aura lieu à 12 h 30 lorsque des collaborateurs appuieront sur deux boutons. Les travaux de démantèlement débuteront le lundi 6 janvier 2020.

Plus de radioactivité en 2031

Le démontage de gros composants individuels comme des turbines, des générateurs ou des circuits de préchauffage se déroulera de janvier à octobre 2020. Les éléments combustibles nucléaires seront retirés en 2024 et la radioactivité sera éliminée en 2031. Une éventuelle réaffectation du site n'est pas prévue avant 2034.

Les responsables de BKW l'ont répété, la préparation de l'arrêt est en bonne voie. «La protection de la population, des collaborateurs et de l'environnement est notre priorité absolue», a souligné le responsable général du projet de désaffectation, Stefan Klute.

Financement garanti

Les coûts de désaffectation s'élèvent à 927 millions de francs et ceux liés à la gestion des déchets à 1,43 milliard de francs. Le groupe énergétique BKW les prendra intégralement à sa charge.

L'organisation de la centrale nucléaire a été renforcée à l'approche des travaux de désaffectation avec la création d'un département démantèlement et la mise en place du personnel de radioprotection. BKW estime qu'il y a des perspectives pour les quelque 300 collaborateurs présents sur le site de Mühleberg.

À partir de l'année prochaine, la production d'électricité de BKW sera issue pour 22% du canton de Berne, pour 28% du reste de la Suisse et pour 50% de l'étranger. (ats/nxp)

Créé: 20.09.2019, 14h25

Articles en relation

111 jours avant l'arrêt de la centrale de Mühleberg

Suisse Le processus d'arrêt de la centrale nucléaire bernoise a débuté. Son démantèlement s'étalera ensuite sur 15 ans. Plus...

Hausse de la radioactivité à Mühleberg

Canton de Berne L'augmentation a été constatée la semaine dernière lors des vols aéroradiométriques. Plus...

Les coûts de la désaffectation de Mühleberg font débat

Nucléaire En vue du démantèlement de la centrale, les exploitants se montrent confiants. Le doute sur leurs calculs subsiste. Plus...

Tout va bien pour l’arrêt de la centrale de Mühleberg

Suisse Les préparatifs pour l'arrêt définitif de la centrale nucléaire de Mühleberg vont bon train. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.