Passer au contenu principal

L'ASIN soutient l'initiative Ecopop et invite Nigel Farage

Réunie en assemblée extraordinaire samedi à Winterthour (ZH), l'ASIN dit oui à l'initiative Ecopop, soumise au vote le 30 novembre. Le chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), Nigel Farage, était également présent.

La présence du chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), Nigel Farage (photo), a suscité des réactions contrastées. (Samedi 4 octobre 2014)
La présence du chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), Nigel Farage (photo), a suscité des réactions contrastées. (Samedi 4 octobre 2014)
Keystone

Le comité de l'ASIN avait recommandé à une courte majorité de rejeter le texte «Halte à la surpopulation - Oui à la préservation durable des ressources naturelles», selon son président et conseiller national UDC Lukas Reimann.

La proposition de donner la liberté de vote a été refusée par 278 voix contre 78. Selon un membre, cette solution tactique aurait permis de récolter davantage de oui dans les rangs du centre et de la gauche.

Lors de l'assemblée des délégués, le conseiller national Pirmin Schwander (UDC/SZ) a voté en faveur de l'initiative Ecopop, visant à restreindre l'immigration à 0,2%. Après l'acceptation de l'initiative contre l'immigration de masse le 9 février, il faut maintenir la pression, selon lui. Les discussions autour de la mise en oeuvre le prouvent bien.

Opposé au texte, Luca Maggi, vice-président des Verts suisses, n'a rien pu faire lors du débat. Ses mises en garde contre les conséquences de l'initiative sont tombées dans le vide.

L'ASIN s'est également prononcée pour l'initiative sur l'or de la BNS. Le oui l'a emporté par 394 voix contre 4. Ce texte demande à la Banque nationale suisse de stopper ses ventes d'or, de ramener en Suisse tout l'or stocké à l'étranger et de constituer des réserves d'or pour au moins 20% de ses actifs.

Présence de Nigel Farage contestée

La présence du dirigeant du UKIP, populiste et europhobe, a suscité des réactions contrastées. Alors qu'il a été accueilli par un tonnerre d'applaudissements par les personnes présentes à l'assemblée (plus de 1000 personnes), quelque 100 personnes ont protesté à l'extérieur.

Mais cette manifestation n'a duré qu'une heure et s'est déroulée dans le calme, a indiqué à l'ats la police municipale.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.