Passer au contenu principal

SuisseAssurances: la nouvelle loi nous rendra plus captifs

La révision de la loi sur les assurances, en débat ce jeudi au National, alarme la Fédération romande des consommateurs.

Photo d'illustration.

Aujourd'hui, le Conseil national ouvrira le débat sur les assurances avec une réforme néanmoins controversée de la loi sur le contrat d'assurance. Les assurés devraient disposer de deux semaines pour révoquer une police et ne plus être piégés par un contrat se renouvelant automatiquement grâce à l'introduction d'un droit de résiliation ordinaire au bout de trois ans au plus.

Les caisses maladie pourraient toutefois en profiter pour résilier unilatéralement une assurance complémentaire. Le gouvernement a dû réduire ses ambitions initiales et le National ne semble guère enclin à renforcer nettement la position des assurés. Sophie Michaud Gigon, secrétaire générale de la FRC (Fédération romande des consommateurs) explique les enjeux de cette nouvelle loi dans la vidéo ci-dessus.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.