Attaque au milk-shake d’un conseiller national UDC

PolitiqueDes extrémistes de gauche chassent deux journalistes de la Weltwoche d’un café à Zurich.

Photo: rjz.ch/ Instagram

Photo: rjz.ch/ Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La photo n’est pas belle à voir. On y découvre l’ancien conseiller national UDC Christoph Mörgeli se prendre un milk-shake en pleine figure alors qu’il mange tranquillement une salade dans un café. La scène se passe la semaine dernière dans le restaurant Sphères à Zurich Ouest. Mörgeli n’est pas le seul à subir cette agression. Le conseiller national UDC Roger Köppel, qui partageait la même table, a également été aspergé.

Qui a commis cette imbécillité et pris la photo? Le groupe «Jeunesse révolutionnaire de Zurich». Ce dernier justifie cette «douche au milk-shake» par le fait que les deux hommes sont des porte-drapeaux de la Weltwoche, un magazine qui «répand la haine raciste, sexiste et contraire aux droits humains». Les activistes de l’ultra gauche ne supportent pas que Köppel and Co puissent tranquillement tenir leur briefing dans un café. «Montrons-leur qu’ils ne sont bienvenus nulle part», clament-ils sur leur site Instagram.

La gauche zurichoise se distancie de cette attaque. «Nous condamnons toutes les formes de violence», déclare Davy Graf, président du PS à la Ville de Zurich, au journal «20 Minuten», qui a révélé l’affaire. Et de souligner que les divergences politiques se règlent dans une démocratie à coups d’arguments. La conseillère nationale UDC Verena Herzog ironise via Twitter sur cette gauche, «qui incarne la tolérance et le vivre-ensemble».

La tarte à la crème de Calmy-Rey

Ce n’est pas la première fois que la Weltwoche, le magazine de la droite conservatrice, est la cible de vandales. La devanture des locaux du journal a déjà été sprayée. Et, lors du premier mai, des personnes encagoulées avaient détruit un stand de nourriture géré par la femme d’un journaliste de la Weltwoche. En Suisse romande, on se rappelle aussi que l'ancienne conseillère fédérale socialiste Micheline Calmy-Rey avait subi une agression en prenant une tarte à la crème dans le visage.

Créé: 02.12.2019, 12h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.