Attaqués par le PS, les Vert'libéraux répliquent

SuisseChristian Levrat estimait que les Vert'libéraux servaient de prétexte écolo à la droite. Le président du parti, Jürg Grossen, attaque à son tour les socialistes.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi, le président du parti socialiste, Christian Levrat, attaquait dans le «Blick» les Vert'libéraux (PVL). Il estimait que le parti était tout à droite de l'échiquier politique dans le domaine de la santé et des questions sociales et servait de prétexte vert à la droite. Mercredi, retour du boomerang de la part du président du PVL Jürg Grossen qui contre-attaque.

Toujours dans le «Blick», il affirme prendre calmement les critiques de Christian levrat. «Après nos succès aux élections cantonales de Zurich et Lucerne, le PLR nous a accusés d'être à gauche. Maintenant Christian Levrat estime que nous sommes trop à droite. Cela prouve que nous sommes exactement ce que nous voulons être: des vert'libéraux au centre», explique-t-il.

«Pas de liens avec l'UDC»

Il se défend aussi de faire partie de la droite dure en Suisse, même si la Vaudoise Isabelle Chevalley s'était alliée à l'UDC en 2017 contre la gauche dans la course au Conseil d'Etat. «Il s'agissait du canton de Vaud», explique Jürg Grossen. «Nous n'avons pas de liens avec l'UDC au National», affirme-t-il. «Les alliances sont uniquement mathématiques et ne touchent pas les contenus», précise-t-il. Et il critique à son tour le PS, accusé de s'être allié à deux reprises à l'UDC pour dénigrer les accords bilatéraux.

Néanmoins, impossible de nier que le PVL se positionne très à droite dans les questions sociales, en soutenant une franchise minimale de 500 francs pour l'assurance maladie de base et la retraite à 67 ans pour tous, comme l'accuse le président du PS. Jürg Grossen contre-attaque: «Levrat soulève des points mais ne voit plus du tout l'ensemble. On voit qu'il ne fait plus que de la politique au Conseil des Etats et qu'il a perdu le fil de ce qui se passe au National.» Et de rappeler que le PVL veut aider les revenus plus faibles à obtenir un meilleur 2e pilier et qu'il a soutenu le financement des crèches. «Mais c'est vrai: Nous voulons renforcer la responsabilité personnelle des assurés avec des franchises plus élevées.»

Faire tomber la majorité UDC-PLR

Jürg Grossen arrive quand même à se trouver un but commun avec Christian Levrat: faire tomber la majorité PLR-UDC-PBD au National. «Il est essentiel que nous obtenions une nouvelle majorité pour la protection du climat et le développement des accords bilatéraux», explique-t-il. Pour y parvenir, le centre progressiste doit se développer et le PVL doit jouer un rôle décisif, estime-t-il. En affirmant qu'il a pour but d'obtenir au moins 10 sièges au National, voire deux ou trois de plus.

Créé: 03.04.2019, 11h39

Articles en relation

Christian Levrat dégomme les Vert'libéraux

Suisse Les Vert'libéraux ont engrangé de nombreux succès en Suisse alémanique. Or le président du PS critique ce parti qu'il accuse de servir de prétexte Vert à la droite bourgeoise. Plus...

Vague verte sur le parlement lucernois

Lucerne Les Verts ont gagné 11 sièges au parlement lucernois. Du côté du conseil d'Etat, deux conseillers actuels PDC ont été réélus au premier tour des élections cantonales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.