Passer au contenu principal

Vers un atterrissage en douceur de l'immobilier?

Pour Andreas Höfert, chef économiste auprès d'UBS Wealth Management, «la Banque nationale suisse et le Conseil fédéral ont pris des mesures qui ont calmé le marché».

Andreas Höfert, chef économiste auprès d'UBS Wealth Management.
Andreas Höfert, chef économiste auprès d'UBS Wealth Management.
Keystone

Le secteur immobilier en Suisse devrait s'orienter vers un «atterrissage en douceur», estime Andreas Höfert, chef économiste auprès d'UBS Wealth Management. «La Banque nationale suisse et le Conseil fédéral ont pris des mesures qui ont calmé le marché.»

«Depuis six mois, les risques diminuent», a expliqué Andreas Höfert dans une interview accordée à l'hebdomadaire Le Matin Dimanche. Un avis rassurant quant aux perspectives du marché immobilier, alors que les observateurs ne s'accordent pas tous quant à l'impact des mesures proposées par la Banque nationale suisse (BNS).

Au-delà de l'immobilier, l'économiste travaillant pour le numéro un bancaire suisse mentionne parmi les autres risques ceux liés à la géopolitique. Ces derniers ramènent à court terme notamment aux soucis causés par la crise ukrainienne et ses développements incertains.

Zone euro

D'un point de vue macroéconomique, la situation dans la zone euro constitue toujours le risque principal. «Nous sommes dans une dynamique de reprise en Europe, ce qui devrait soutenir les exportations. A cela s'ajoute une croissance interne solide», explique Andreas Höfert.

Quant au résultat de la votation du 9 février, avec l'acceptation de l'initiative UDC contre l'immigration de masse, l'économiste d'UBS Wealth Management part du principe qu'il n'aura pas d'effets ces prochains mois.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.