Les auberges de jeunesse ont souffert en 2016

Suisse Le nombre de nuitées a diminué de 3,1%, la clientèle helvétique n'ayant pas permis de compenser le recul des clients européens.

Pour l'ensemble de l'année 2017, l'organisation se montre confiante, constatant une hausse notable des réservations.

Pour l'ensemble de l'année 2017, l'organisation se montre confiante, constatant une hausse notable des réservations. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les auberges de jeunesse helvétiques ont fait les frais du franc fort et de la situation sécuritaire en Europe l'année passée. Elles ont connu une baisse de leur chiffre d'affaires et de leurs nuitées.

Le nombre de nuitées a diminué de 3,1% à 723'951, souligne lundi l'association des Auberges de Jeunesse Suisses (AJS) dans un communiqué. Le nombre d'hôtes européens a reculé de 10,7%, contre 10,2% pour les Asiatiques.

Les nuitées réalisées par la clientèle helvétique ont, à nouveau, connu une légère augmentation de 0,7%. «Cela n'a toutefois pas permis de compenser les pertes liées aux marchés étrangers», poursuit l'organisation à but non lucratif.

Une explication supplémentaire au repli des nuitées est à mettre sur le compte de la fermeture pour rénovation de l'auberge de jeunesse de Berne à la mi-novembre 2016. L'établissement bernois rouvrira ses portes au printemps 2018.

La durée moyenne de séjour a, en revanche, légèrement augmenté par rapport à l'année précédente. L'AJS a, par conséquent, réussi à maintenir son chiffre d'affaires quasiment au niveau de l'exercice précédent. Il s'est fixé à 46 millions de francs en 2016, ce qui correspond à une légère baisse de 1,3%. Les ventes dans le domaine de la restauration ont notamment progressé.

Optimisme de mise

Par pays d'origine, les clients suisses sont restés les plus importants en 2016, avec une proportion de 66,5%, en progression de 2,6% par rapport à 2015. En deuxième position, figurent les Allemands, qui avec une proportion de 8,5% restent proches du niveau de l'année précédente.

En troisième position se trouve la Corée du Sud avec 4,4%. «Les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne et la Chine restent d'autres pays d'origine importants», ajoute l'AJS.

Pour l'ensemble de l'année 2017, l'organisation se montre confiante. Elle indique d'ores et déjà avoir constaté une hausse notable des réservations.

L'association des Auberges de Jeunesse Suisses gère un réseau de 52 établissements (46 propres et six en franchise). Elle compte près de 83'000 membres. (ats/nxp)

Créé: 09.01.2017, 14h26

Articles en relation

Les auberges de jeunesse parient sur l'avenir

Suisse Près de 1000 lits supplémentaires ou rénovés vont voir le jour ces six prochaines années. Plus...

Les Auberges de jeunesse poursuivent leur renouvellement

Suisse Trois nouveaux établissements sont en cours de création, permettant la mise à disposition de près de 500 nouveaux lits. Plus...

Le franc fort induit toujours la baisse de nuitées

Tourisme 2015 Campings, auberges de jeunesse ou hôtels: le tourisme accuse toujours un recul assez net en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...