Passer au contenu principal

SuisseL'autocollant «CH» pourrait disparaître

Les automobilistes suisses pourraient ne plus devoir apposer un autocollant «CH» sur leur voiture pour rouler à l'étranger.

L'initiative qui veut intégrer le «CH» dans les plaques d'immatriculation a jusqu'au 5 septembre 2020 pour récolter des signatures.
L'initiative qui veut intégrer le «CH» dans les plaques d'immatriculation a jusqu'au 5 septembre 2020 pour récolter des signatures.
Keystone

Le Conseil fédéral examine la suppression de l'obligation d'apposer un autocollant «CH» sur son véhicule indépendamment de l'initiative populaire lancée à cette fin. L'autocollant doit être remplacé par l'intégration du signe «CH» sur les plaques d'immatriculation des véhicules, exigent les initiants.

Une votation sur le sujet n'est pas pour demain, car le délai de récolte des signatures nécessaires a été fixé au 5 septembre 2020. Estimant cette voie disproportionnée, le conseiller aux Etats Andrea Caroni (PLR/AR) a interpellé le gouvernement.

Peu coûteux et facile

L'autocollant remplit sa fonction, il est peu coûteux et facile à utiliser, lui répond jeudi le Conseil fédéral. Mais la Suisse est confrontée à un défi concernant les plaques de contrôle. Dans les cantons fortement peuplés, la quantité de numéros que l'on peut former avec six chiffres sera épuisée dans un avenir proche. Au plus tard à ce moment-là, il faudra repenser la conception des plaques.

Le Conseil fédéral examinera alors la possibilité - entre autres - de supprimer l'autocollant au profit d'un signe distinctif du pays sur la plaque d'immatriculation. Toutefois, il n'existe encore aucun calendrier contraignant pour cette réforme.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.