Un avion de Swiss bloqué jeudi soir à Barcelone

EspagneAprès une panne de réacteur, une centaine de passagers à destination de Zurich ont ainsi dû prendre un autre vol ou passer la nuit dans la capitale catalane.

Un Airbus A321 a connu une panne de réacteur à Barcelone.

Un Airbus A321 a connu une panne de réacteur à Barcelone. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Airbus A321 de la compagnie Swiss est resté bloqué jeudi soir à Barcelone à cause d'un réacteur en panne. Une centaine de passagers à destination de Zurich ont ainsi dû prendre un autre vol ou passer la nuit dans la capitale catalane. La panne a été résorbée vendredi.

Le problème survenu jeudi peut arriver de temps à autre et n'a aucun rapport avec la grave panne qui s'est produite la semaine dernière lors d'un vol Zurich - Los Angeles, précise à l'ats un porte-parole de la compagnie, confirmant une information révélée par plusieurs médias. Le Boeing 777 de Swiss avait dû atterrir d'urgence à Iqaluit, au Canada, dans le cercle polaire.

Un réacteur avait dû être entièrement remplacé. Les passagers avaient alors poursuivi leur voyage à bord d'un autre appareil après avoir passé la nuit dans l'avion en panne. (ats/nxp)

Créé: 10.02.2017, 15h29

Articles en relation

Le Boeing 777 de Swiss a atterri à Zurich

Canada Une semaine après son atterrissage d'urgence et le montage d'un nouveau réacteur, l'avion a pu redécoller. Le vol retour n'a pas connu de problèmes. Plus...

Le Boeing 777 de Swiss toujours en rade à Iqaluit

Canada Après son atterrissage d'urgence mercredi dernier, l'avion est en phase de réparation. La facture s'alourdit chaque jour. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.