Des baisses de salaire pour les employés de Constellium

ValaisFace à la conjoncture et au franc fort, l'entreprise basée à Sierre (VS) va modifier les contrats de ses 700 employés. Conséquence: une perte de salaire évaluée à 3,2%.

Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mauvaise nouvelle ces derniers jours dans les usines valaisannes de Sierre, Chippis et Steg de la firme internationale Constellium (ex-Alcan), spécialisée dans la transformation de l'aluminium. La direction a «proposé» à ses 700 employés que les cotisations de l'assurance perte de gain maladie et de l'assurance accident non professionnel soient désormais à leur charge et déduites du salaire, informe Le Nouvelliste.

La conjoncture actuelle et l'abandon du taux plancher sont les raisons avancées par l'entreprise pour expliquer ces décisions qui prendront la forme d'un avenant au contrat.

Perte sèche

Conséquence: «une perte de salaire d'environ 3,2%» pour chaque individu, estime le syndicat Unia. La mesure doit entrer en vigueur dès le 1er août 2015.

Les employés craignent que la prochaine étape se solde par des suppressions de postes. Mais pour l'heure, l'entreprise ne commente pas. En attendant, Unia se mobilise et interpelle l'Etat du Valais. Il souhaite la mise en place d'une table ronde avec les partenaires de l'industrie. Autre possibilité évoquée: la création d'un fonds pour soutenir l'industrie, à l'image de ce que vient de faire le canton de Vaud.

Créé: 01.05.2015, 07h33

Articles en relation

Ruag augmente le temps de travail pour 650 employés

Franc fort L'entreprise d'armement fait passer dès vendredi le temps de travail hebdomadaire de 40 à 43 heures. Plus...

Franc fort: Bobst sort un plan d'économies de 40 millions

Machines d'emballage Le groupe vaudois Bobst cherche à économiser 40 millions de francs pour faire face au franc fort. Plus...

Amag licencie en raison du franc fort

Importation automobile Pour demeurer concurrentiels après l'abandon du cours plancher de l'euro, les importateurs helvétiques d'automobiles ont abaissé leurs prix. Amag va compenser ces pertes avec diverses mesures d'économies, dont des licenciements. Plus...

Constellium supprime 120 postes en Valais

Métallurgie L'entreprise l'aluminium Constellium (ex-Alcan, ex-Alusuisse) va supprimer 120 postes sur ses trois sites valaisans de Sierre, Chippis et Steg. Elle invoque notamment le franc fort et la concurrence accrue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.