Passer au contenu principal

Conflit FiscalBercy annonce une entrevue franco-suisse fin juin

Le ministre français des Finances Michel Sapin se rendra en Suisse à la fin du mois de juin pour préparer le passage à l'échange automatique d'informations fiscales.

Michel Sapin viendra à Berne fin juin.
Michel Sapin viendra à Berne fin juin.
Keystone

Le ministre français des Finances Michel Sapin viendra à Berne fin juin pour rencontrer la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf. Son ministère a affirmé dimanche qu'ils discuteraient de l'échange automatique d'informations. Récemment, les deux pays ont échoué à s'entendre sur la taxation des successions.

Cette semaine, le Conseil national a refusé de renvoyer le dossier de l'impôt sur les successions au Conseil fédéral. L'ambassadeur de France en Suisse avait ensuite déclaré que le sujet ne serait pas renégocié à court terme et que son gouvernement respecterait le délai de fin juin. Il a toutefois ajouté que cette mesure ne remettait pas en cause le dialogue fiscal entre les deux pays.

La mise en place de l'échange automatique permettrait elle la fin d'un long bras de fer entre Paris et Berne sur la fraude fiscale, émaillé de nombreux scandales. Parmi eux figurent celui des avoirs cachés de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac ou celui des listes d'évadés fiscaux en Suisse livrées par l'ex-informaticien de la banque HSBC Hervé Falciani.

Le Conseil fédéral a adopté fin mai plusieurs mandats de négociation avec l'UE et les Etats-Unis pour l'application du nouveau standard mondial de l'OCDE sur l'échange automatique d'informations. Il s'est engagé début mai à pratiquer cette mesure. La nouvelle norme devrait être adoptée en juillet et les Etats du G20 devraient l'approuver en septembre.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.