Berne active la mesure pour protéger la Bourse

SuisseFaute de prolongation d'équivalence boursière de l'Union européenne, la Suisse a décidé d'agir jeudi.

C'est lundi qu'échoit la prolongation de l'équivalence boursière accordée temporairement par l'UE.

C'est lundi qu'échoit la prolongation de l'équivalence boursière accordée temporairement par l'UE. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse active comme prévu la mesure visant à protéger l'infrastructure boursière helvétique, en raison de l'absence de prolongation d'équivalence de la part de l'Union européenne (UE). Le Département fédéral des finances (DFF) a actualisé jeudi la liste dont l'application est prévue dès lundi.

C'est en effet lundi qu'échoit cette prolongation de l'équivalence boursière accordée temporairement par l'UE. Comme Bruxelles ne l'a pas reconduite, les places européennes admettant le négoce de titres suisses devront dès le mois de juillet obtenir une reconnaissance.

Avec l'actualisation de la liste des juridictions qui soumettent leurs participants au marché à des règles restreignant la négociation, les plates-formes de négociation ayant leur siège dans l'UE se voient ainsi interdire de proposer ou de permettre la négociation de certains titres de participation de sociétés ayant leur siège en Suisse, indique le DFF jeudi un communiqué. La mise en oeuvre de la mesure sera accompagnée et surveillée de près par les autorités fédérales.

Décision saluée

En début de semaine, l'opérateur de la place zurichoise s'était dit prêt à l'activation de l'ordonnance arrêtée par le gouvernement. Et de souligner que la balle est toujours dans le camp de la Commission européenne. SIX ajoute avoir d'ores et déjà tissé des liens directs avec tous ses clients afin de ne pas perturber les transactions.

Quant à SwissHoldings, l'association qui réunit les 58 plus grandes entreprises de l'industrie et des services cotées en bourse, elle salue jeudi cette décision du Conseil fédéral de protéger la place helvétique. Pour ses membres et la place financière, l'équivalence boursière est importante, rappelle-t-elle dans un communiqué publié en soirée. (ats/nxp)

Créé: 27.06.2019, 20h23

Articles en relation

Équivalence boursière: Berne dispose d'un plan B

Suisse - UE La Confédération dit avoir une solution au cas où l'UE ne reconduirait pas l'équivalence boursière, à la fin du mois de juin. Plus...

Equivalence boursière ou pas, la Suisse est confiante

Suisse L'UE pourrait prolonger lundi de six mois seulement la reconnaissance de l'équivalence boursière suisse. Cette idée laisse le ministre des finances Ueli Maurer froid. Plus...

Equivalence boursière: SIX reste prudent

Suisse Jos Dijsselhof, le directeur général de SIX Swiss Exchange, attend encore une communication officielle et définitive de Bruxelles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...