Berne autorise le travail sur le chemin du bureau

Travail mobileLes fonctionnaires suisses pourront désormais travailler sur la route du domicile au bureau, sur autorisation de leurs chefs.

Il reviendra toujours aux cadres de l'administration d'autoriser leurs collaborateurs à recourir à cette forme de travail mobile.

Il reviendra toujours aux cadres de l'administration d'autoriser leurs collaborateurs à recourir à cette forme de travail mobile. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès le 1er janvier, les fonctionnaires fédéraux auront le droit de travailler en se rendant au bureau, et de le comptabiliser comme heures de travail. Du moment que leurs supérieurs donnent leur feu vert, comme le prévoit un changement de directives.

Désormais, «le temps de travail (durant un déplacement) peut être accordé», du moment que les tâches, la durée et les conditions de voyage permettent d'effectuer un travail. Le temps travaillé durant le trajet est comptabilisé, lit-on dans la directive sur les «Formes de travail mobile dans l'administration fédérale».

Ce changement représente un assouplissement des règles. Jusqu'ici, la route du domicile au bureau ne pouvait normalement pas être comptée comme temps de travail, sauf exception.

La directive en question a été adaptée, suite à une demande des quatre syndicats du personnel de l'administration fédérale l'an dernier. «Flexibiliser les formes de travail est un besoin, au jour d'aujourd'hui», dit Anand Jagtap, de l'Office fédéral du personnel, confirmant ainsi à Keystone-ATS une information parue dans l'hebdomadaire alémanique «SonntagsZeitung».

La réglementation sur le temps de travail s'en trouvera ainsi uniformisée au sein de l'administration fédérale. La technologie de l'internet mobile a aussi contribué à cette évolution.

Difficile d'estimer combien de fonctionnaires travailleront à l'avenir sur la route, selon M. Jagtap. «La nouvelle règle n'est pas un automatisme», précise-t-il. Il reviendra toujours aux cadres de l'administration d'autoriser leurs collaborateurs à recourir à cette forme de travail mobile. (ats/nxp)

Créé: 29.12.2019, 15h49

Articles en relation

Le travail flexible ne s'est pas encore imposé en Suisse

Emploi La cinquième édition du «Home Office Day» a lieu ce jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.