Berne et Buenos Aires renforcent leurs relations

Une commission mixte doit être mise sur pied pour examiner les possibilités de promouvoir le commerce et les investissements.

Didier Burkhalter a également parlé trafic de drogues avec la vice-présidente argentine Gabriela Michetti.

Didier Burkhalter a également parlé trafic de drogues avec la vice-présidente argentine Gabriela Michetti. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse et l'Argentine veulent renforcer leur coopération. En visite jeudi à Buenos Aires, le conseiller fédéral Didier Burkhalter a signé une déclaration en ce sens avec son homologue argentine Susanna Malcorra.

Parmi les sujets approfondis entre les deux ministres, figure la mise en place de relations commerciales et économiques bilatérales, a indiqué vendredi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Une commission mixte doit être mise sur pied pour examiner les possibilités de promouvoir le commerce et les investissements entre les deux pays avant la fin de l'année.

Un accord de libre-échange entre l'Association de libre-échange européenne (AELE), dont la Suisse fait partie, et le Marché commun du Sud (Mercosur) a aussi été discuté.

Expertise suisse appréciée

Les deux ministres ont également évoqué le sommet du G20, que Buenos Aires doit présider. Selon le DFAE, Mme Malcorra a dit que la Suisse pourrait faire profiter à l'Argentine de son expertise sur les questions financières et la lutte internationale contre la corruption. La Suisse ne fait cependant pas elle-même partie du G20.

Berne et Buenos Aires s'engagent également pour une amélioration des droits humains, en particulier dans les domaines de l'acceptation du passé, de la justice de transition et de la prévention des atrocités.

Ce voyage a aussi été l'occasion pour M. Burkhalter de signer un accord avec le ministre des sciences et de la technologie argentin Lino Barañao. Il vise un renforcement de la collaboration entre le Fonds national suisse (FNS), le ministère argentin des sciences et le Conseil national de la recherche. Plusieurs projets de recherche bilatéraux doivent être financés dans le cadre de cet accord.

Le défi du trafic de drogue

Autre rencontre officielle: celle avec la vice-présidente argentine Gabriela Michetti. Les deux responsables ont notamment parlé des défis de la région, à l'image du trafic de drogues.

Avant ces entretiens officiels, M. Burkhalter s'était rendu au «Parc de la Mémoire», où il a déposé une couronne de fleurs. Ce parc rend hommage aux victimes de la dictature argentine (1976-1983).

Vendredi, le conseiller fédéral se trouve en Uruguay pour de nouvelles rencontres officielles et informelles. Il doit rencontrer entre autres des descendants d'immigrés suisses. (ats/nxp)

Créé: 27.05.2016, 13h45

Articles en relation

Burkhalter visite des projets soutenus par Berne

Liban Le conseiller fédéral était à Beyrouth, mardi. Il s'est notamment rendu au centre d'aide d'urgence de la Croix-Rouge. Plus...

L'accord-cadre avec l'UE est en bonne voie

Suisse Didier Burkhalter se veut confiant face au rapprochement avec l'Union européenne. Plus...

Moscou remercie Berne pour plusieurs dossiers

Suisse - Russie Didier Burkhalter a rencontré à Moscou son homologue russe Sergueï Lavrov. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.