Berne financera les travaux de la Genève internationale

Chambre hauteLa Confédération devrait prêter 54,4 millions à la Fondation des immeubles pour les organisations internationales.

Le bâtiment de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sera rénové.

Le bâtiment de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sera rénové. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après le National, le Conseil des Etats a donné son feu vert jeudi sans opposition pour financer des travaux au siège de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FISCR).

Les travaux devraient se dérouler en 2017 et 2018. Le siège actuel date de 1945, il est devenu obsolète et ne se prête pas à une rénovation substantielle. Il ne répond ni aux standards de sécurité et d'énergie ni aux besoins de place croissants de la fédération.

Durant les travaux, quatre bâtiments seront démolis pour permettre une extension du bâtiment principal en longueur et en hauteur. La FISCR pourra ainsi réunir toutes ses activités sur un site unique et faire face à la croissance à long terme de son personnel. La nouvelle construction devrait être inaugurée en 2019, à l'occasion du 100e anniversaire de la fédération.

Selon le Conseil fédéral, le maintien en bon état du parc immobilier de la Genève internationale est essentiel afin de garantir un cadre optimal et de renforcer Genève, berceau de la Croix-Rouge et capitale humanitaire par excellence.

Le parlement a déjà approuvé en juin 2014 un prêt de 5 millions destiné à financer les frais d'études du projet de construction. La somme de 54,4 millions viendrait s'y ajouter. Il s'agit d'un prêt sans intérêts, remboursable sur 50 ans.

Suite à venir

Ce projet s'inscrit dans une série d'autres importants pour la défense de la Genève internationale, a précisé Christian Levrat (PS/FR). Le Palais des Nations devra également être rénové pour 836,5 millions. La Suisse a proposé pour ce faire un prêt de 400 millions, dont 292 millions à la charge de la Confédération. Le message a déjà été adopté.

Ces projets sont gérés par la Fondation des immeubles pour les organisations internationales (FIPOI). Remise en cause récemment par plusieurs audits, la FIPOI vient d'être réorganisée et aura un nouveau directeur dès le 1er mai, a rappelé le ministre des Affaires étrangères Didier Burkhalter. C'est important pour renforcer la place de la Genève internationale. (ats/nxp)

Créé: 17.03.2016, 09h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...