Berne lâche du lest sur les délits de chauffards

Via SicuraLe Parlement propose que les juges aient une marge d'appréciation plus grande pour les délits de chauffards.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les juges auront une marge d'appréciation plus grande pour les délits de chauffards. Le Parlement charge le Conseil fédéral d'amender Via Sicura. Les éthylomètres antidémarrage seront du même coup abandonnés avant même leur introduction.

Cinq ans après l'entrée en vigueur du programme pour améliorer la sécurité routière et réduire le nombre de morts sur les routes, le bilan est positif. Mais le Parlement est intervenu à de multiples reprises pour demander des correctifs. La motion adoptée mardi par 112 voix contre 73 émanait du Conseil des Etats.

«Ce sont surtout des conducteurs 'normaux', sans casier judiciaire et qui ont fait une erreur sur la route, qui ont été condamnés comme chauffards. Avec des conséquences sur leur vie», a fait valoir au nom de la commission des transports du National Fabio Regazzi (PDC/TI). Il faut rétablir une certaine proportionnalité pour ces conducteurs.

Marge de manoeuvre

Le texte prévoit ainsi une marge d'appréciation pour les tribunaux dans les cas de négligence. Le juge devrait retrouver la faculté d'apprécier les circonstances concrètes, la faute et la proportionnalité de la peine.

Autre point litigieux, la peine privative de liberté d'un an au minimum sera abrogée. Et la durée minimale de retrait de permis réduite.

La motion demande aussi que les assureurs ne soient plus obligés de faire recours contre un conducteur ayant commis des dommages alors qu'il était en état d'ébriété ou dans l'incapacité de conduire, ou s'il a commis un grave excès de vitesse. L'obligation devrait être remplacée par un droit de recours.

Pas d'éthylomètres Enfin, les éthylomètres antidémarrage et les mesures relatives aux enregistreurs de données sont abandonnés. Un point qui a fait réagir. Une minorité de députés PS-Verts-PVL-PBD a tenté en vain de biffer ce point. Elle refusait d'abandonner ces instruments, jugés utiles à l'étranger et qui permettraient d'éviter des accidents. Leur efficacité n'a même pas pu être encore testée en Suisse. Une seconde minorité, de gauche, a proposé également en vain de rejeter l'ensemble de la motion. Il faut à tout prix éviter des accidents dramatiques, a dit Regula Rytz (Verts/BE). Et ne pas lever ou atténuer des mesures qui ont prouvé leur efficacité. Les derniers arrêts du Tribunal fédéral prouvent en outre que les juges disposent déjà d'une marge de manoeuvre suffisante. Le Conseil fédéral soutenait la motion. Il a proposé des changements similaires dans son rapport d'évaluation de Via Sicura, en réponse à un postulat. Un projet de révision de loi devrait être mis en consultation. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2018, 12h19

Articles en relation

Berne s’apprête à desserrer la vis aux chauffards

Sécurité routière Voulu par la droite et soutenu par le Conseil fédéral, l’amendement de Via sicura inquiète les milieux de la prévention. Plus...

Via Sicura: davantage de liberté pour les juges

Suisse Les juges devraient avoir une marge d'appréciation plus large pour les délits de chauffards dans les cas de négligence. Plus...

Via Sicura: davantage de clémence exigée

Suisse Une commission des Etats a donné des «instructions» au TF pour adoucir la modification de la Loi sur la circulation routière. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.