Passer au contenu principal

SessionBerne planche pour que les Suisses votent davantage

Le Conseil des Etats a adopté lundi par 31 voix contre 6 un postulat d'Andrea Caroni (PLR/AR) qui espère conjurer la perte d'influence des institutions traditionnelles.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Les droits de participation des citoyens constituent l'un des piliers de notre démocratie, surtout à l'heure de la multiplication des votations, a souligné le motionnaire, suivi par une majorité issue de tous les partis. Il s'agit non seulement de maintenir, mais aussi de renforcer les compétences des Suisses en la matière.

Le Conseil fédéral devra mettre en évidence les lacunes dans le paysage helvétique et proposer un système axé à la fois sur l'enseignement scolaire, l'éducation civique extrascolaire et la formation dispensée aux adultes. Le gouvernement ne s'est d'ailleurs jamais penché sur des aspects comme la formation politique des adultes tout au long de la vie, a relevé Andrea Caroni (PLR/AR).

Les initiatives existantes se comptent déjà à la pelle, a défendu en vain le ministre de la formation Johann Schneider-Ammann, citant notamment le soutien de la Confédération à des projets comme les sessions fédérales des jeunes. S'engager plus avant constituerait une ingérence dans les activités autonomes des prestataires de formation.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.