Passer au contenu principal

Berne s’apprête à desserrer la vis aux chauffards

Voulu par la droite et soutenu par le Conseil fédéral, l’amendement de Via sicura inquiète les milieux de la prévention.

Prévue initialement pour le 1er janvier 2019, l’introduction de l’éthylomètre antidémarrage sera vraisemblablement abandonnée par le Parlement.
Prévue initialement pour le 1er janvier 2019, l’introduction de l’éthylomètre antidémarrage sera vraisemblablement abandonnée par le Parlement.
PATRICK BERNARD

Les attaques répétées du bloc bourgeois contre Via sicura vont finir par payer. Certaines mesures emblématiques de ce vaste programme de sécurité routière devraient voler en éclats ce mardi devant le National. Sauf surprise, une large majorité va accepter une motion du Conseil des États. Adoptée en commission par 17 voix contre 5, elle exige de faire marche arrière sur trois points.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.